Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Marche verte à Port-Bouët, les écologistes débarrassent les plages des déchets et interpellent sur la nécessité de lutter contre la pollution maritime
 

Côte d'Ivoire : Marche verte à Port-Bouët, les écologistes débarrassent les plages des déchets et interpellent sur la nécessité de lutter contre la pollution maritime

 
 
 
 1452 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 février 2020 - 10:26

Les militants du Parti écologique de Côte d’Ivoire (PECI) ont répondu à l’appel de leur Président, Claude Gohourou. Ils ont pris part massivement à la première marche verte de leur parti, dans la commune de Port-Bouët pour nettoyer les plages de Vridi.


Partis du carrefour de la Sodeci de Vridi cité, les marcheurs avec à leur tête le Président, Claude Gohourou, ont sillonné les rues du secteur, pour se retrouver sur les plages de Petit Bassam, où ils ont débarrassé le littoral des déchets plastiques et autres.


Claude Gohourou a expliqué à l'occasion que cette première marche du genre en Côte d’Ivoire s’inscrit dans le cadre du début des activités de sa formation politique par rapport à sa rentrée politique prévue le 06 mars 2020, à Guibéroua (sud-ouest ivoirien).


Il a rappelé que cette marche verte vise à interpeller les dirigeants, sensibiliser les populations et industriels de Port-Bouët, dont la commune abrite l’essentiel du littoral ivoirien, sur la nécessité de lutter contre la pollution maritime causée par la prolifération des déchets sur les plages, et partant de la préservation des espèces animales et végétales aquatiques.


«Il s’agit pour nous de marquer avec des actes concrets sur le terrain, la préservation de l’environnement. En Côte d’Ivoire, il y a 80% du couvert forestier qui a disparu, nos ressources naturelles sont en voie de disparition et ces questions doivent être mises sur la table de façon institutionnelle. Avant d’arriver aux acteurs de notre pays qui luttent pour préserver l’environnement, il est important de commencer par la pédagogie écologique. La question du climat est une question de survie, une question de santé humaine», a-t-il souligné.


 

Concernant la rentrée politique de son parti, le 06 mars à Guiberoua, Claude Gohourou a fait savoir qu’à cette rentrée, il sera évoqué la place du parti sur l’échiquier politique ivoirien.


« Nous parlons aussi de cette année électorale, vu les enjeux, les écologistes doivent se trouver au cœur de l’action gouvernementale. La Côte d’Ivoire avec tout ce que nous avons et constatons, doit être dirigée par un écologiste. Dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, les écologistes ne se sont pas retrouvés à une élection, mais en 2020, les verts de Côte d’Ivoire se réuniront pour pouvoir designer un candidat en 2020, pour que la voix des écologistes en Côte d’Ivoire puisse retentir », a-t-il indiqué.


Claude Gohourou a aussi annoncé qu’après la rentrée politique, le parti va passer à une grande campagne de planting de 25 millions d’arbres en Côte d’Ivoire.


 

Pour rappel, le Parti Ecologique de Côte d’Ivoire, a été créé en 2018, il a à ce jour 19 coordinations à travers le pays et 212 sections.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement