Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Secteur minier, 761,995 milliards de FCFA de chiffre d'affaires réalisé en 2019, contre 582,298 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 30,76%
 

Côte d'Ivoire : Secteur minier, 761,995 milliards de FCFA de chiffre d'affaires réalisé en 2019, contre 582,298 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 30,76%

 
 
 
 3275 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 février 2020 - 15:49

Le premier invité de l’année de la tribune d’échange les « rendez-vous » du gouvernement a eu pour invité, Jean-Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie.


Il s’est prononcé sur les "contributions du secteur minier au développement économique et social durable de la Côte d’Ivoire."


Jean-Claude Kouassi a à l’occasion dressé le bilan du secteur minier au 31 décembre 2019, les défis et les perspectives ;


Selon lui, à la fin 2019, le secteur minier représente, 761,995 milliards de FCFA de chiffre d’affaires, contre 582,298 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 30,76%. Il représente également 136,346 milliards de FCFA d’investissements, contre 268,111 milliards de FCFA en 2018, soit une baisse de 49,14%, 13993 emplois directs contre 13327 en 2018, soit une hausse de 5%, 41885 emplois indirects contre 39890 en 2018, soit une hausse de 5%.


Enfin le secteur minier représente 3,435 milliards de FCFA pour les 10 Comités de développement Locaux miniers, contre 2,548 milliards de CFCA en 2018, soit une hausse de 34,81% et 94,562 milliards de FCFA de recettes fiscales contre 65,841 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 43,62%.


A la fin 2019, la production de la Côte d’Ivoire se présente comme suite, 32,568 tonnes d'or brut en 2019 contre 24,488 tonnes en 2018, soit une hausse de 33%, 1 181 803,64 tonnes de manganèse en 2019 contre 791 911 tonnes en 2018 soit une hausse de 49,23%, 660 144 tonnes de nickel en 2019 contre 889 585 tonnes en 2018 soit une baisse de 25,79% liée aux intempéries.


Le ministre a annoncé qu’en une décennie le pays a multiplié par 4 sa production d’or qui était de 7 tonnes en 2009 et par 24 sa production de manganèse qui était de 41 000 tonnes en 2011.


 

Par ailleurs, à fin décembre 2019, la production de diamant est de 3 989,58 carats, contre 5 678,30 carats à fin décembre 2018, soit une baisse globale de 42,32%. Un programme de relance de la production est en cours avec la SODEMI qui a intensifié ses travaux de recherche.


Le ministre a mentionné le Projet de développement minier intégré de l’ouest (PDMIO) qui comprend quatre composantes.


Il s’agit de la construction d’une ligne de chemin de fer San-Pedro-Man, de la construction d’un terminal minéralier au Port autonome de San-Pedro, l’exploitation des projets miniers du grand ouest, l'approvisionnement des projets miniers du grand ouest en énergie électrique.


«Il est prévu d’organiser cette année 2020, une table ronde des bailleurs pour mobiliser les financements en vue de la mise ne œuvre de ce projet majeur,"a précisé Jean-Claude Kouassi.


Les défis du secteur minier sont énormes et concernent le défaut d’infrastruture géologique et géophysique ainsi que de laboratoire national d’études minérales et d’analyses géologiques, la pénurie de main-d’œuvres qualifiée en quantité et en qualité, la transformation des matières » minérales, le caractère inachevé de ma réforme du cadastre minier, les difficultés liées à l’exportation des métaux de base, les ravages causés par l’orpaillage clandestin etc.


S'agissant des perspectives du secteur minier, le ministre des Mines et de la géologie a soutenu que "grâce aux réformes engagées depuis 2012 par le Gouvernement, la part du secteur minier au Produit Intérieur Brut (PIB) est passée à 3% en 2018 et ce résultat justifie la pertinence de la politique de réformes initiées par le Ministère des Mines et de la Géologie dont la mise en œuvre devrait connaître un coup d’accélérateur avec :


 

L’adoption du document de politique minière et de son plan d’actions stratégiques, outils de guidage et de pilotage qui définiront, pour le cycle 2020-2025, la vision du gouvernement, les axes clés et les résultats attendus.


Il a annoncé le démarrage de la réalisation de l’infrastructure géologique en vue d’améliorer la connaissance et la compréhension des phénomènes liés au sol, au sous-sol et au plateau continental du pays dont l’étude de faisabilité a été réalisée par le BNETD. Sans oublier, le démarrage de la construction du Laboratoire national d’analyses minérales dont l’étude de faisabilité a été réalisée par le BNETD.


Jean-Claude Kouassi prévient a relevé l’intensification de la lutte contre l’orpaillage clandestin, la poursuite de la mise en œuvre des cinq (5) mesures clés dédiées au développement de la petite mine. Notamment, l'adoption et la mise en œuvre du plan stratégique de développement de la SODEMI, la promotion du contenu local en vue d’accroître la part des nationaux dans la chaîne de valeur des activités minières, le développement des projets miniers clés et la transformation des matières premières produites et la révision du Code minier en vue de favoriser, notamment, l’exploitation des mines souterraines.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : L'assainissement du milieu marketing de réseau, nécess...
 
 
Côte d'Ivoire : L'assainissement du milieu marketing de réseau, nécessite un financement de 260 millions de FCFA
Economie
 
UEMOA : Concertation régionale sur le dispositif de soutien au finance...
 
 
UEMOA : Concertation régionale sur le dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans les Etats membres
Côte d'Ivoire : 200 marchés de gré à gré passés par huit ministères sur la période 2014 – 2017 seront audités
Economie
Côte d'Ivoire : 200 marchés de gré à gré passés par huit ministèr...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Angola : Isabel dos Santos annonce son départ du conseil d'administration d'UNITEL
Economie
Angola : Isabel dos Santos annonce son départ du conseil d'admini...
Angola il y a 1 jour
 
Avis de recrutement de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale en Côte d'Ivoire (JICA)
Economie
Avis de recrutement de l'Agence Japonaise de Coopération Internat...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Secteur minier, 761,995 milliards de FCFA de chiffre d'affaires réalisé en 2019, contre 582,298 milliards de FCFA en 2018, soit une hausse de 30,76%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Avec cela, les fruits de la croissance sont partagés et chaque Ivoirien le constate et rn jouit avec les infrastructures et le programme social efficace et effectif du gouvernement (PSGouv)... La vérité fera rougir les yeux mais elle restera la vérité et cassera rien... N'en déplaise à qui que ce soit... On voit...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de communication proche du pouvoir (voodoo), pas bien malin?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'...
 
3932
Oui
50%  
 
3783
Non
48%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement