Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Jacqueville, accusé de brader les terres de Adoukro, Oda Edouard affirme que le site objet de litige est « déclaré d'utilité publique par l'Etat »
 

Côte d'Ivoire : Jacqueville, accusé de brader les terres de Adoukro, Oda Edouard affirme que le site objet de litige est « déclaré d'utilité publique par l'Etat »

 
 
 
 6457 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 02 mars 2020 - 22:53

Accusé de vouloir brader les terres de Adoukro, alors qu'il n'a aucun lien avec ce village situé dans la commune de Jacqueville, juste à droite du pont, Oda Edouard se défend et affirmé que le site a été déclaré d'utilité publique par l'Etat de Côte d'Ivoire.


«Je ne suis pas un parvenu à Jacqueville, comme veulent le faire croire mes détracteurs. Ma mère a des parents Ahizi, alladjan et avikam, donc de Jacqueville et mon père est Dida de Divo. D'ailleurs qu'ils sachent que tout Ivoirien est partout chez lui sur le sol ivoirien. Je suis donc chez moi à Jacqueville. Je ne suis pas le président de la mutuelle des fils et des filles d'Adoukro par hasard. Ce sont mes parents maternels qui m'ont porté à la tête de cette mutuelle et m'ont confié, plus tard, la réalisation du projet ‘’Adoukro, ville nouvelle’’ que nous avons pensé et faire endosser par l’Etat de Côte d’Ivoire. Est-ce un crime que de travailler au développement de son village ?» a déclaré, Oda Edouard à KOACI dans un document transmis à KOACI par l'un de ses proches.


Il a affirmé que ses détracteurs se comporter comme s'ils sont dans un no man's land, pourtant, la Côte d'Ivoire a ses lois qui s'imposent à tous. 


«Il ne faudrait donc pas s'offusquer inutilement de voir que les autorités préfectorales, judiciaires, les Forces de l'ordre et les ministères concernés se déploient sur le terrain pour exécuter les instructions du chef de l'Etat en ce qui concerne le projet Adoukro, ville nouvelle'', » a ajouté, Oda Edouard.


Le Président de la mutuelle de Adoukro a dénoncé le comportement de ses détracteurs qui veulent s’octroyer frauduleusement les terres de ses parents, pourtant, le village de Taboth est le seul propriétaire terrien.


«C’est ce village Ahizi qui a cédé ses terres et installé nos grands-parents. C’est pourquoi, les plaignants n’ont jamais gagné de procès contre nous. Ils ont même été déboutés par la Cours suprême,» a-t-il, révélé.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Selon lui, toutes les communautés dont des pêcheurs béninois qui peuplent Adoukro, et qui y ont des «intérêts quelconques », seront indemnisées sous le contrôle du ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme.


«L’indemnisation correspond à la destruction des plantations et impenses réalisées existant sur les terrains agricoles. Les indemnités sont déterminées à, partir du barème fixé par le ministère de l’Agriculture, selon l’article 6 du décret n°2013-6224 du 22 mars 2013, modifié et complété par le décret n°2014-25 du 22 janvier 2014 portant règlementation de la purge des droits coutumiers sur le sol pour intérêt général, » a précisé M. Oda.


«Avoir une ou des plantations sur un territoire, ne fait pas de vous propriétaire terrien. L’Etat a donc pris toutes les dispositions, pour que ce projet structurant voit le jour. Malheureusement, des naïfs se laissent manipuler par des mains obscures de Jacqueville dans cette affaire et s’opposent aux autorités ivoiriennes. J'appelle mes frères à ne pas mener de faux combat. Car, « toute patience a une limite !,», a-t-il menacé.


Le Président de la mutuelle de Adoukro espère que les démembrements de l’autorité de l’Etat se mettront en branlent rapidement, afin que ce projet phare endossé par le président de la République, Alassane Ouattara et le chef du gouvernement Amadou Gon Coulibaly, et qui va donner un nouveau visage à la région des grands ponts, se réalise dans son village.


Pendant qu'il vent les terres à des opérateurs économiques, contre toute attente, le Président fait des révélations dans le document en notre possession affirmant que le site au centre du litige est déclaré d'utilité publique par l’état de Côte d'Ivoire.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Dans le cadre de ses attributions, l’Etat de Côte d’Ivoire a réalisé a Adoukro (Jacqueville), un plan d’aménagement urbain qui vise à recevoir tous les différents plans de lotissement réalisé par l’Etat de Côte d’Ivoire, dans le souci d’harmoniser les occupations du sol dans ladite localité. Aussi, les aménagements dénommés ‘’Adoukro 1’’ et ‘’Adoukro 2’’ ont été réalisés sur une parcelle de terrain d’une contenance de 2.422 hectares des limites territoriales du village d’Adoukro, suivant le décret n°61-16 du 03 janvier 1961, déterminant le nombre et les limites territoriales des Sous-préfectures et l’arrêté n°118/AT/DGAT du 09 mars 2007, portant érection du campement Adoukro en village. Ces plans ont été respectivement approuvés par les arrêtés n°14-1273/MCLAU/DGUF/DU/SDAF et n°14-1274/MCLAU/DGUF/DU/SDAF du 21 novembre 2014. La même année, et au vu de ce qui précède, les projets ‘’Adoukro 1’’ et ‘’Adoukro 2’’ ont été déclarés d’utilité publique et vaut alignement, » a révélé, Oda Edouard.


« (…) le président de la République de Côte d’Ivoire mande et ordonne au ministère de la Construction, du logement et de l’Assainissement et de l’Urbanisme et au ministre de l’Etat, ministre de l’Intérieur, en ce qui les concernes, et à tous huissiers de justice, à ce requis, en ce qui concerne les voies de droit commun contre les parties privées, de pourvoir à l’exécution du présent arrêt, au procureur général et aux Procureurs de la République près les tribunaux de Instance d’y tenir la main, à tous commandants et officiers de la Force publique de prêter main-forte lorsqu’ils en seront légalement requis. Nous devrions tous nous soumettre à la volonté de l’autorité de l’Etat », s’est convaincu Oda. Qui avoue que la réalisation du projet ‘’Adoukro ville nouvelle’’ dépasse sa personne, bien qu’étant fils dudit village, »a-t-il conclu.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Report des travaux à l'usine d'Anonkoua Kouté au mercr...
 
 
Côte d'Ivoire : Report des travaux à l'usine d'Anonkoua Kouté au mercredi 12 août 2020 , communiqué de la Sodeci
Société
 
Côte d'Ivoire : Les Sous-officiers de Police Stagiaires issus de la p...
 
 
Côte d'Ivoire : Les  Sous-officiers de Police Stagiaires issus de la promotion 2019-2021 convoqués en tenue treillis pour nécessité de service
Côte d'Ivoire :  Dérives langagières suite à l'annonce de la candidature de Ouattara, le CVCI interpelle la CPI, les systèmes des Nations unies
Société
Côte d'Ivoire : Dérives langagières suite à l'annonce de la cand...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Niger : Un assaillant présumé de l'attaque de Kouré appréhendé
Société
Niger : Un assaillant présumé de l'attaque de Kouré appréhendé
Niger il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'insécurité, deux individus suspects à moto abattus par la police à Angré
Société
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'insécurité, deux individus suspect...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Jacqueville, accusé de brader les terres de Adoukro, Oda Edouard affirme que le site objet de litige est « déclaré d'utilité publique par l'Etat »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
On finira par habiter les champs à ce rythme.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Hmmmmm.... Il a un parent dida de Divo ?.... Hmmmm... Ah ça là, c'est gâté ? C'est un assimilé donc, suivez mon regard. Riresssss... Bon, je crois qu'il faut une autre version de cette histoire. Moi, je me méfie des assimilés d'un chien en exil... Ils sont naturellement des brouteurs de terre et mythomanes... Un peu d'humour dans la vérité quand même... On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Vous les cadres de Jacqueville avez perdu toute dignité. Continuez de brader les terres de vos ancêtres. Vous finirez comme les ébrié. Etrangers chez vous et sans une pacelle à votre nom. Vous êtes aussi bêtes que les moutons qui circulent dans les rues de votre ville. Bandécons!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
rientapatien
Man tu sens le bradeur pur, vu comment tu t'expliques. Les bradeurs comme toi il y en a plein dans les villages, ils sont toujours de connivence avec les fossoyeurs pour spolier les populations villageoise. si justice de ADO t'as donnée raison dans cette affaire là c'est parce que tu es un "BRADE PIT" .
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'opposition face à Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le systè...
 
1962
Oui
67%  
 
858
Non
29%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement