Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Silence » de  Mabri sur les « dérives » dans les universités et autres,   les enseignants projettent un nouvel arrêt de travail
 

Côte d'Ivoire : « Silence » de Mabri sur les « dérives » dans les universités et autres, les enseignants projettent un nouvel arrêt de travail

 
 
 
 3561 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 mars 2020 - 15:54

Mabri et Abou Karamoko à l’université de Cocody


Initialement prévue en février dernier, l’opération « Campus mort » initiée par la Coordination Nationale des Enseignants et Chercheurs (CNEC) réunifiée, n’a pas eu lieu en raison d’une rencontre avec Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


L’information a été révélée ce mercredi 04 mars 2020 à l’université Felix Houphouët Boigny de Cocody, par les secrétaires généraux de la CNEC, Johnson Kouassi Zamina et N’Guessan Kouamé, comme constaté sur place par KOACI.


« Le ministre nous a reçu le 04 février 2020 et invité de jouer notre rôle régalien (...) Il a promis qu’il jouirait de tout son pour dégager les responsabilités. Après cette rencontre, le ministre Mabri n’a fait aucun retour. Alors le vendredi 28 février, nous nous sommes réunis pour décider d’un préavis de grève de 72 heures du 10 au 12 mars inclus. Nous pensons que les problèmes n’ont pas évolué plus au moins. Le 11 mars nous ferons le bilan partiel à l’issue d’une AG », ont expliqué les conférenciers avant de menacer. « Le 12 mars, le bureau va observer et conclure par une reconduction, si les autorités ne réagissent pas. »


 

Le bureau exécutif de la CNEC réunifiée élargi aux bureaux des sections des universités, grandes écoles publiques, centres et instituts de recherche , dit avoir noté des dérives des présidents , directeurs généraux et de Directeurs des institutions d’enseignement supérieur.


Les enseignants et chercheurs relèvent trois points saillants : « Les refus arbitraire de signature des dossiers de CAMES ; Mauvaises orientations et mauvais traitements des réclamations des bacheliers de 2019 ; Violation des textes législatifs et règlementaires, des libertés syndicales dans les universités, grandes écoles publiques, centres et instituts. »


En conséquence, ils décrètent trois de « campus mort » avec arrêt de toutes les activités académiques et pédagogiques du mardi 10 au jeudi 12 mars 2020 reconductible, pour protester.


Enfin la CNEC réunifiée, révèle que les problèmes qu’elle rencontre ne se situent que dans les universités de Cocody, de Korhogo et à l’Ecole normale Supérieure (ENS) où les présidents et le Directeur General ont décidé de la combattre.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Pour la présidentielle 2020, Bouaké donne une leçon au...
 
 
Côte d'Ivoire : Pour la présidentielle 2020, Bouaké donne une leçon au reste du pays
Société
 
Côte d'Ivoire : Diabo, sans budget depuis des années, la maire offre u...
 
 
Côte d'Ivoire : Diabo, sans budget depuis des années, la maire offre une pompe et un foyer à des villages
Ghana :  Avortement, 200 000 cas enregistrés en 2017
Société
Ghana : Avortement, 200 000 cas enregistrés en 2017
Ghana il y a 21 heures
 
Côte d'Ivoire : Nuit de terreur à Yopougon Académie, 4 véhicules incendiés dont un bus, un mort
Société
Côte d'Ivoire : Nuit de terreur à Yopougon Académie, 4 véhicules...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le cancer du sein et du col de l'utérus, Bolloré Transport & Logistics fait des dons pour « Octobre rose »
Société
Côte d'Ivoire : Lutte contre le cancer du sein et du col de l'uté...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Silence » de Mabri sur les « dérives » dans les universités et autres, les enseignants projettent un nouvel arrêt de travail
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaahhh... Fait toujours divers avec tous ces individus devenus millionnaires payés aux frais du contribuable à ne rien faire et se comporter comme des microbes en robes...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Objectivement, que vaut vraiment Mabri ? A part faire de la politique de suiveur et juste «manger», absolument rien! Un individu qui n'a jamais exercé son métier, que peut-il savoir des exigences, difficultés, des savoir-faire, savoir faire faire, des responsabilités... liés à sa fonction de ministre de l'enseignement supérieur ? Connaît il seulement sa mission ? Lui qui, depuis qu'il est ministre de l'enseignement supérieur, n'a jamais fait adopter une réforme pour faire évoluer et améliorer notre système universitaire, que peut il apporter comme contribution pour pallier toutes ces «dérives» constatées ? Absolument rien. Mais, croyez moi, si sa place est menacé au rhdp et dans le gouvernement, il saura quoi faire pour continuer à «manger». C'est d'ailleurs le seul métier qu'il maîtrise le mieux : «la politique du ventre».
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@Marius mabri sait une chose qui a massacré rose et guei le parti de mabri à une dignité insulte le mais quand il regarde le bilan d ado et Gbagbo y a pas photo au moins ado à fait une université à Man tu peux me dire ce que Gbagbo a fait à babi par une statu qui faisait des embouteillages à poy lol mabri est pas gagnoa le goudron est en train d être refait dans le centre de Man et la route de kouibly ciao la bas
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jours de la présidentielle, Gbagbo appelle à la discussion et ne lance pas de mot d'ordre, rassurant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'or...
 
2001
Oui
60%  
 
1217
Non
36%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement