Burkina Faso Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : L'état d'alerte urgence sanitaire décrétée, des villes mises sous quarantaine
 

Burkina Faso : L'état d'alerte urgence sanitaire décrétée, des villes mises sous quarantaine

 
 
 
 5139 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 mars 2020 - 20:47



Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour 26 mars 2020, en visioconférence, sous la présidence du Chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré, pour se penché principalement sur l’épidémie du Covid-19. A l’issue du conseil de gouvernement, des mesures complémentaires comme la mise en quarantaine des villes où des cas sont notifiés, à partir de ce vendredi 27 mars 2020, ont été prises.



«Les villes qui ont enregistré au moins un cas positif au covid-19 à savoir Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Boromo, Dédougou, Houndé, Banfora, Manga et Zorgho sont mises en quarantaine », a déclaré le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou, faisant le point du conseil des ministres. 


Selon lui, un autre article précisera que toute localité ou un cas sera testé positif sera immédiatement mise en quarantaine et les gouverneurs auront la charge de mettre en œuvre cette mesure. 


 

« A partir du vendredi 27 mars à 5h du matin, plus personne ne rentre ni ne sort des villes concernées. », a expliqué le ministre de la communication. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«La mise en quarantaine veut dire que les villes qui ont déjà connu un cas positif, personne n'y entre, personne n'y sort durant la quarantaine qui entre en vigueur à compter de demain vendredi 27 mars 2020 à 5h du matin. Ni à cheval, ni par voiture, ni par moto. Réduisons nos déplacements au maximum et appliquons les règles qui sont prescrites. L'application de la décision sera ferme car c'est par nous que la maladie se propage dans les autres localités», a précisé le Porte-parole du gouvernement. 


Concernant l’intérieur de ces ville, “nous demandons aux habitants de limiter leurs déplacements. Nous pensons que nous devons permettre aux gens de continuer à vaquer à leurs occupations mais en limitant vraiment leur déplacement”, a insisté M. Dandjinou. 


“Restons à l’intérieur de nos maisons le plus possible en appliquant les règles barrières édictées”, a-t-il invité, précisant que la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires est repoussé au 14 avril. 


Faisant le point de la situation de l’épidémie au Burkina Faso, le chef de la cellule de réponse, Pr Martial Ouedraogo a indiqué qu’à ce jour le paysa enregistrè 6 nouveaux cas portant le nombre de cas positifs à 152 cas confirmés dont 100 hommes et 52 femmes. 


 

Si 7 décès ont été enregistrés jusqu’ici, 10 personnes ont été guéries. 


Du reste, a indiqué le Ministre de la recherche scientifique, Pr Alkassoum Maiga, un essai clinique du traitement à la chloroquine-azythromicine est en cours dans deux centres de traitement du pays. 


Selon lui, le Burkina Faso à la capacité de produire localement la chloroquine et l'azythromicine, des

Composantes d’un traitement en cours d’homologation. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'opposition face à Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le systè...
 
1962
Oui
67%  
 
858
Non
29%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement