Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Coronavirus, chômage, bourses qui s'amaigrissent, chute progressive de la consommation et de la connectivité internet
 

Côte d'Ivoire : Coronavirus, chômage, bourses qui s'amaigrissent, chute progressive de la consommation et de la connectivité internet

 
 
 
 8643 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 avril 2020 - 09:20

Commerces fermés et activités au ralenti ici au Plateau (ph KOACI)


En ces temps de crise économique par le sanitaire certaines dépenses apparaissent prioritaires, d’autres moins et au fil du temps qui passe et de son corollaire d’amaigrissement des bourses, on observe que les internautes ivoiriens vivant en Côte d’Ivoire sont de moins en moins nombreux.


En effet, au début de la crise, on dépensait pour des accès limités dans le temps et dans le débit, appelés « pass », mais plus d’un mois après les premières mesures restrictives, nombreux sont ceux qui s’abstiennent de ce luxe pour les classes populaires, soit la large majorité des habitants du Pays.


Si une très faible partie de la population globale du Pays jouit d’un smartphone en état de marche, estimation faite à moins de 20% et principalement dans les zones de la classe dite moyenne, et encore moins d’une connexion internet permanente à domicile (moins de 5%), ils sont nombreux à généralement se rabattre sur les connexions accessibles sur leurs lieux de travail dont la plupart ont limité leurs accès ou fermé leurs portes pour les raisons contextuelles du Coronavirus.


 

Mais la tendance de ralentissement général de la consommation des ménages ne s’arrête pas à l’exemple de la connectivité internet ou encore celle des abonnements à la télé par satellite, elle frappe quasiment tous les secteurs.


Les ventes de voitures sont au point mort, les commerces d’alimentation, un temps frénétiquement pris d’assaut, voient leurs fréquentations baisser, le marché de l’immobilier est en pause voire commence à tendre à la baisse, tout comme celui du bâtiment, on attend les clients aux pompes à essence, moins de monde dans les pharmacies, moins d’entrées d’argent dans les banques, chute des contrats d'assurance … Au dela des bars, maquis et restaurants fermés depuis le 24 mars, la liste des impacts est si longue que l’établir serait une litanie.


Alors qu’au regard des chiffres, certains analystes commencent à s’interroger sur le fait de savoir s’il est temps de sortir au plus vite de cette « affaire de corona » pour éviter que la crise sociale ne surpasse la sanitaire dans sa dimension dramatique, l’état d’urgence étant programmé jusqu’au 30 avril prochain, on ne compte plus le nombre d’entreprises qui ont, du jour au lendemain, licencié leurs employés à coup de centaine à l’image de ceux payés au rendement du secteur industriel, comme observé dans la zone de Yopougon.


Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Botswana : Une « bactérie » mise en cause après la mort de 300 éléphan...
 
 
Botswana : Une « bactérie » mise en cause après la mort de 300 éléphants
Société
 
Côte d'Ivoire : Affaires plants de cannabis découverts dans la pris...
 
 
Côte d'Ivoire :    Affaires plants de cannabis découverts dans la prison de Korhogo, le procureur apporte un démenti
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'élèverait à 111 milliards de FCFA dans le milieu du transport
Société
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'é...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investit dans le capital humain
Société
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investi...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Société
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Burkina Faso il y a 4 heures
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Coronavirus, chômage, bourses qui s'amaigrissent, chute progressive de la consommation et de la connectivité internet
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Amy et koaci vous etes les meilleurs ! Il est temps de vite en sortir de ce corona sinon tout ça risque un beau matin de nous péter à la gueule et ça fera plus de dégât que ce corona qu'on voir pas et aux 1700 milliards on sait pas comment et pour qui...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@Amy article très intéressants, c'est clairement des sacrifices qu'on demende au ivoiriens mais il faut qu'on regle ca il s'agit de vie humaines les ivoiirens doivent patiienter les centre de dépistages permettront aussi de tester la population plus massivement si on deconfine progressivement mais les gens doivent respecter encore un peu, de plus de plus en plus de chercheur commence a dire que la chine a manipulé le virus pour faire un vaccin contre le sida, en mixant un corona qui est un virus connu y'en a plusieurs sortes ils ont mixés avec le virus du sida pour faire le vaccins et il semble que y'a eu accident, ca reviendrai rejoindre d'ailleurs la tentive recente des chinois de metttre ca sur les noir dans leur pays ..mais tout se sait tot ou tard, la consommation est le moteur d'une economie de toute facon le monde pourra pas rester comme ca longtemps quand on sait que l'Afrique a un tot de croissance plus fort que l'occident , ce dernier a pas le choix il doit se depecher pendant ce time restons vigilant pour épargner des vies.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Tester ne sert à rien au delà des cas suspects, car on peut être testé négatif à un instant T et être contaminé à T2 et ce peut importe le multiplicateur, en résumé, on te teste tu ne l'es pas et 10 minutes après tu es infecté et tu le sais pas, faudrait faire des tests en permance... Ou alors avoir des test portatifs personnalisés ...
 
 il y a 5 mois
Onidas
Il pourrait y avoir une disproportion entre l'évaluation du risque sanitaire et ses impacts réels. Cet article situationniste est très intéressant et utile pour prévenir du risque social, plus grave encore que le covid. L'histoire est là pour nous le rappeler. Onidas
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Excellente comme d'habitude. Merci Amy, vous vous souciez de cette population pauvre qui paie, le plus fort de l'irresponsabilité de ces gouvernants. Aujourd'hui plus rien ne va chez cette population meurtrie. J'ai plusieurs fois attiré l'attention sur ce site de la situation que vit cette classe sociale. Mais comme d'habitude il y a certains connards, dépourvu de tout degré humanisme se sont en pris à moi. Je l'ai comprend, se sont des sauvages, leur semblable n'est pas leur souci 1er.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Nous avons ASSEZ COTISÉ pour nos Imams, Pasteurs, Bishops, Reverends, Monseigneurs, Cardinaux, Pape, marabouts, féticheurs........ pour nous SAUVER..... le moment est venu pour SAUVER le monde entier............... OÚ VOUS ETES ?????
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@SRANBLE DEH Nigeria 13 , ghana 8, burkina 32, Maroc 133, RCI 6 , c'est assez claire ou j'ajoute l'Egypte, je crois que ceux qui se foutent des ivoiriens c'est toi et tes rigolos qui avaient déversé des déchets over toxiques, tu écoutes les consignes du pouvoir en place qui a un bilan sanitaire Ebola combien de mort déjà donc tu peux insulter tu écoutes les consignes le restes ton bavardage si ca peut te faire sentir bien pas de problème mais jusqu'à preuve du contraire ta faction a pas de bilan donc tires en les conséquences ...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
mais jordan quels sont ces chiffres que vient d'énumérer là ???
 
 il y a 5 mois
SRANBLE DEH
Toujours hors sujet, un conseil arrête un peu montrer aux gens que tu es un idiot patenté.
 
 il y a 5 mois
Peace101
Ce virus en plus de faucher des vies, fauche également toute notre existence en ce 21ème pour les vivants... Que c'est terrible et terrifiant... Cependant, même quand nous marchons dans la vallée de la mort nous ne craindrons cet ennemi mortel... Ivoiriens, Ivoiriennes, no doubt, nous vaincrons tous ensembles.... Quelque soit la longueur de ce serpent, d'ici quelques semaines nous allons rouvrir toute notre économie et comme le disent nos amis Anglo-saxons, we will be STRONGER... Entre temps, disons VIGILANCE... VIGILANCE... VIGILANCE... Le serpent n'est toujours pas mort...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
oui mais , cela se comprend
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appel à la désobeisance civile, nouveau coup d'épée dans l'eau de l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement