Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Polémiques autour des nominations de Biya qui désigne père et fils à des postes de responsabilités
 

Cameroun : Polémiques autour des nominations de Biya qui désigne père et fils à des postes de responsabilités

 
 
 
 1816 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 avril 2020 - 10:23

Les Pr Joseph et Mathias Eric Owona


En l’espace d’une semaine, le président Biya a nommé par décret le père et le fils à des postes importants de responsabilités. 

Le 15 avril dernier, le président Biya nommait par décret le Pr Joseph Owona membre du conseil constitutionnel. L’agrégé de droit public remplace à ce poste Jean Foumane Akam, qui s’est éteint le 13 janvier 2019. Comme le président Biya, les deux hommes sont originaires de la région du Sud.


L’opinion reproche au nouveau membre du conseil constitutionnel, la gestion foireuse du comité de normalisation.

Une semaine plus tard, le 22 avril Biya désigne le Pr Mathias Eric Owona Nguini (fils de Joseph Owona) au poste de vice-recteur de l’université de Yaoundé I.


 

L’intéressé est en charge de la recherche, la coopération et des relations avec les entreprises.

Enseignant de haut niveau depuis plus d’une quinzaine d’années, Mathias Eric Owona Nguini, fait l’objet des critiques pour ses prises de position. Il s’est en effet illustré ces derniers mois par son soutien au régime.


Pour une partie de l’opinion, il s’agit d’une récompense au soutien du régime.  

En dehors d’être père et fils et leurs soutiens au régime Biya, les deux hommes font partie de la crème de l’intelligentsia au Cameroun.  


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Course à la présidence de la FIF, affaire double parainage, échec annoncé pour Didier Drogba ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mabri candidat à la présidentielle d'octobre, une nouvelle aubaine po...
 
2442
Oui
53%  
 
2033
Non
44%  
 
133
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement