Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 1er mai, Gon face aux propositions des syndicats dans la pandémie du COVID-19
 

Côte d'Ivoire : 1er mai, Gon face aux propositions des syndicats dans la pandémie du COVID-19

 
 
 
 4781 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 mai 2020 - 14:22

Amadou Gon ce vendredi à la primature


En raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 du COVID-19 la célébration éclatée des festivités du 1er mai ont été annulée ainsi que les regroupement et les défilés.


Cependant, le Premier ministre ivoirien a présidé une réunion tripartite à l'auditorium de la Primature entre Gouvernement, centrales syndicales et patronat.


Cette rencontre a été marquée par les allocutions des cinq responsables des centrales syndicales que compte le pays, Dignité, Humanisme, UDGTCI, FESACI-CG, UNATRCI. Ils ont tous fait des recommandations qui s'articulent essentiellement autour des effet de la pandémie de la crise sanitaire du COVID-19.


La CISL-Dignité a proposé au Gouvernement, la mise en place d'un fonds d'appui au chômage qui sera constitué par l’allocation-chômage instituée par le Président Félix Houphouët Boigny, dès l’accession de la Côte d'Ivoire à l'indépendance à hauteur de 1% du salaire brut des travailleurs.


La Centrale suggère le relèvement du montant du filet social au moins à hauteur du SMIG (60000 FCFA), l’étendre à toutes les travailleuses et travailleurs en détresse et en redéfinir les critères d'octroi sur des bases justes et équitables.


Enfin son Secrétaire général Bli Blé David souhaite l'ouverture d'un dialogue inclusif avec les organisations des travailleurs. 


Au nom de l'UNATRCI, Yves Kodibo, a encouragé le Gouvernement à prendre en charge le paiement de toutes les factures d’électricité et d'eau pour tous les ménages en Côte d'Ivoire sur toute la durée de la pandémie, à offrir des kits de santé et de denrées alimentaires à la population, à augmenter les réactifs et le matériel médical afin de procéder au dépistage systématique de toute la population.


 

Il exhorte le Gouvernement à payer 80% au moins du salaire net sur toute la durée de la pandémie en cas de chômage technique et l’invite à interdire tout licenciement sauf en cas de faute lourde.


L'UNATRCI encourage également le Gouvernement à réduire de 50%, le coût des denrées alimentaires de grande consommation, à prendre en compte toutes les corporations en première ligne dans la lutte contre le COVID-19 relativement aux primes, notamment le personnel pénitentiaire et à prendre une ordonnance contenant toutes ces dispositions. 


Le Colonel Traoré Dohia Mamadou, Secrétaire général de la Confédéral, a au nom de ses membres fait également des recommandations qui se résument en la mise en place d'un Comité inclusif de gestion de la crise avec la participation des représentants des organisations syndicales et des autres partenaires de la société civile. 


L'appui financier aux initiatives nationales de recherches en sciences médicales ainsi que dans les technologies de production de matériels paramédicaux, la prise d'une ordonnance pour rendre coercitif le protocole d'accord du 25 mars 2020 de la CIPC conclue entre les organisations patronales et les centrales syndicales.


Il propose l'octroi de moyens conséquents aux centrales syndicales en faisant droit à leurs requêtes pour plus d'implication dans la lutte contre le COVID-19 et la mise en place d'un dispositif d'accompagnement efficace et transparent en faveur des entreprises, des travailleurs et des acteurs de l'Economie informelle. Selon le Colonel Traoré, ceci évitera les confusions qui entourent en ce moment là mise en place des fonds de soutien annoncés.


La Centrale syndicale Humaniste avec å sa tête, Mamadou Soro demande au Gouvernement de prendre une mesure forte pour interdire tout licenciement en cette période du COVID-19, que les mois de mars et avril 2020 de ces 19 mille travailleurs soient payés intégralement par le patronat.


 

La Centrale exige la prise en charge effective et urgente des travailleuses et travailleurs du transport, de l'industrie, de l'hôtellerie, des restaurants, des boîtes de nuit, des artistes, des petits commerçants, des enseignants du privé et autres.


Elles souhaite enfin la reprise progressive du travail dans les secteurs sinistrés, dans l'observance stricte des geste barrières et avec une prise en charge effective des travailleurs contaminés qui seront obligés de rester confinés jusqu'à la guérison certaine.

En dehors des factures d'eau et d'électricité pour lesquels les bénéficiaires sont aisément perceptible du fait de leur statut particulier et de leur abonnement ou de leur niveau de consommation, des autres abonnés ont été laissés pour compte.


Au nom de l'UGTCI, Assienin Koffi, 3ème Secrétaire général adjoint a fait des propositions relativement à ces abonnés. L'UGTCI pense que ceux-ci sont en droit d'attendre une contribution à l'endroit de l’état, surtout que leur consommation vont connaitre un renchérissement de leur montant en cette période de fermeture des écoles, d'état d'urgence, de couvre-feu, de télétravail etc. avec la présence de tous à la maison.


«C’est pourquoi nous faisons le plaidoyer d'une contribution significative de l’état sur la base qui ne doit pas etre inférieure a 70% car le renvoi des délais de paiement de facture ne viendra qu’alourdir les charges des échéances, puisque ce report ne les annule pas, » a conclu le 3ᵉ SG.


Tous ce sont félicités des initiatives prises par les autorités dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID-19.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
La Côte d'Ivoire, premier pays africain au sous-sol pauvre à dépasser...
 
 
La Côte d'Ivoire, premier pays africain au sous-sol pauvre à dépasser en richesse un pays d'Amérique hispanique
Economie
 
Côte d'Ivoire : Grève à Ecobank, la Direction générale « décide de con...
 
 
Côte d'Ivoire : Grève à Ecobank, la Direction générale « décide de continuer à conserver les avantages du personnel directement liés aux charges familiales »
Côte d'Ivoire : Direction qui serre la vis, grève chez Ecobank
Economie
Côte d'Ivoire : Direction qui serre la vis, grève chez Ecobank
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire :    Marahoué, 15 entreprises de transports bénéficient de véhicules neufs dans le cadre du renouvellement du parc automobile
Economie
Côte d'Ivoire : Marahoué, 15 entreprises de transports bénéfic...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Abidjan Terminal, réception des tracteurs 100% électriques pour la certification environnementale « Green Terminal »
Economie
Côte d'Ivoire : Abidjan Terminal, réception des tracteurs 100% él...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 1er mai, Gon face aux propositions des syndicats dans la pandémie du COVID-19
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Toi là ils sont où et pour qui les 1700 milliards ? !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Le lion qui ne peut pas attraper un chat.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
VA LAVER TES MAINS. Est-ce que tu as fait ma commission au petit gros
 
 il y a 4 mois
KROPEDALE
Travailleurs, vous n êtes pas fatigués ?? Devez être mazo
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@k tu es sur Koaci pour commencer y a pas 1700 déjà mobilisé Koaci à fait l article et ce qui est déjà acqui Koaci l a aussi dit y a pas un contenaire avec l argent faut être un peu plus élaboré dans ton esprit maintenant Koaci donne les actions centre de poy fini l hôpital à plus de dix bâtiment en plus les matériel qui arrivent pour les personnel soignant la prime pour le personnel de santé les facture sodeci et cie les 177 000 famille qui ont touché 25 000 etccc et c est pas fini y a le plan pour le secteur formel sans qui le pays va s écroulé donc je veux bien que tu vive sur mars mais tu as Koaci y a pas 1700 ça c est le budget ciblé donc tu as Koaci revoit faut pas joute lire les titre si j ai menti dans ma liste pas de souci sinon toute personne honnête le sait
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Laissez Gon aller se soigner. Sérieusement, ce gars-là est encore plus escamoté que le mokochi. Regardez-le! Tout en lui ne demande que retrait et repos pour jouir des milliards détourné, mais comme l'insalubre petite case verte poussiéreuse branlante et malodorante est foncièrement vide de cerveaux est morbidement ethniciste, il faut à tout prix que ce soit un nordiste, fût-il un lion diabétique et cardiaque. Laissez AVC aller se reposer. Bandécons!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@batuta je savais pas que la présidence était interdite aux nordiste dans la constitution...pour ton information gon à pas gagner faut donc présenter ton candidat qui va battre gon facilement ce qui est certain ils s agit des bilans pendant la campagne il sera tout simplement demande à chaque ivoirien dans chaque mettre carré voulez vous encore du goudron de l eau du courant des ponts des hôpitaux des universités... Si c est ca voici gon pour le rhdp...sinon batuta vous propose X son programme c est qu il soit pas nordiste mais après franchement ce que vous allez manger etccc routes infrastructures batuta s en garba allez ivoiriens vote loool batucon tu connais la suite lol tic tac 1 coup ko
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
À vouloir forcement répondre à certains commentaires on risque d attraper des maladie
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement