Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : L'année scolaire validée avant terme à cause du coronavirus
 

Burkina Faso : L'année scolaire validée avant terme à cause du coronavirus

 
 
 
 2141 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 mai 2020 - 22:01


Le conseil des ministres au Burkina Faso a décidé de valider avant terme l’année scolaire, interrompue depuis mi-mars en raison de la pandémie du coronavirus. 


Le Conseil a décidé de la reprise effective des activités pédagogiques dans les classes d’examen et de la validation de l’année scolaire pour les classes intermédiaires sur la base des évaluations disponibles de deux trimestres ou du premier semestre.


Ainsi, à l’issue du conseil des Ministres, plusieurs décisions ont été prises pour achever l’année scolaire en cours au Burkina Faso. 


Le ministre de l’éducation Pr Stanislas Ouaro a expliqué qu’au niveau du primaire, les élèves des classes de CP1, CE1 et CM1 passeront automatiquement en classe supérieure, où ils pourront consolider les acquis de l’année précédente. 


Quant aux élèves des classes de CP2 et CE2, les moyennes des trimestres déjà validées seront prises en compte. Si l’élève a une moyenne d’au moins 10 à l’un des trimestres où semestre, il sera admis en classe supérieure. 


Les élèves du CM2 devront eux passé leur certificat d’études primaires dont l’examen est fixé au 14 juillet, en même temps que ceux du BEP, du BEPC. 


 

Tous les élèves en classe d’examen devront poursuivre les cours à partir du 1er juin et cela jusqu’à la date de leur composition. 


Au niveau des lycées et collèges, les élèves passeront en classe supérieur avec la plus forte moyenne obtenue au moins sur un trimestre.


La rentrée administrative de l’année scolaire 2020-2021 est fixée le mardi 15 septembre 2020 tandis que la rentrée pédagogique de l’année scolaire 2020-2021 est prévue pour le jeudi 1er octobre 2020.


Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre des dispositions nécessaires, en concertation avec les différents acteurs du secteur de l’éducation, pour la mise en œuvre réussie de ce calendrier.


Par ailleurs, un décret portant réquisition collective d’agents du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales au titre de l’année 2019-2020 a été adopté. 


 

Il permet de mettre à contribution tous les personnels des établissements primaires, post primaires et secondaires pour une meilleure mise en œuvre des enseignements/apprentissages dans le cadre de la reprise pédagogique des classes d’examen.


Boa, Ouagadougou





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Décès d'Amadou Gon, vers un cas de force majeur qui obligerait Alassane Ouattara à se représenter?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle, annonce de candidature de KKB, coup dur pour le PDCI...
 
1902
Oui
49%  
 
1864
Non
48%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement