Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sakassou, palabres entre militants RHDP, les éclairages des protagonistes
 

Côte d'Ivoire : Sakassou, palabres entre militants RHDP, les éclairages des protagonistes

 
 
 
 5556 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 05 juin 2020 - 07:51

Andoh Kodjo Jean lundi devant le siège RHDP de Sakassou (ph KOACI)



« J'ai été informé de la réunion qui devrait se tenir le samedi 30 mai au siège par conséquent, je devais mettre le siège à la disposition du coordonnateur Sidi. Peu après, j'ai reçu ce message de la part de Adama Palenfo, coordonnateur régional associé chargé de l'administration de Sidi dont le contenu est ainsi libellé, "Le Délégué Départemental du RHDP, Dr Konan Yoboué, te convie à la remise d'appui financier aux tenanciers de maquis et à la présentation des responsables du parti présidées par le Coordonnateur Régional de Gbêkê 3, le Ministre Sidi Tiémoko Touré le Samedi 30/05/2020 à 14 heures au Centre Culturel de Sakassou. Palenfo", m'invitant à la réunion qui se tiendra désormais au centre culturel à 14 heures.


Le samedi 30 mai, tôt le matin, la jeunesse a ouvert les portes du siège pour la suite des travaux en cours. Vers 9 heures, elle est informée de la présence d'un groupe au siège. Sachant que la réunion se tient désormais au centre culturel, elle s'est rendue sur les lieux pour informer et demander à ces derniers de libérer les lieux car elle n'est pas informée de la présente réunion. Alors la bagarre a éclaté.


Dans un groupe, le président de la jeunesse communale, le coordonnateur UDPCI, le chargé de l'administration et de l'autre coté, les partisants du coordonnateur Sidi et les badauds payés pour agir. Je dis bien badauds par l'expression de Kouassi Kan Alexis, professeur de français dans un groupe scolaire et militant du clan Sidi qui disait, ''vous pouvez pas les frapper et l'argent que vous avez reçu sert à quoi ?''


 

Le délégué Sakassou sous-préfecture centrale ayant été informé de la bagarre, s'est rendu au siège pour information et demander aux jeunes de retourner à la maison afin de mettre fin à la bagarre. Chose faite.


Prenant la route de son domicile, le même Kouassi Kan l'interpelle, lui demandant d'effacer les images prises avec son téléphone. Alors, Kra Julien demande à Yves Toto, conseiller de la reine Akoua Boni Il en charge de la jeunesse, également partisan de Sidi que pour une raison de sécurité, il souhaiterait que les deux se rendent à la gendarmerie pour visualiser les images. Chose qu'il refuse et aussitôt, Kra Julien est encerclé par ces badauds et Yves Toto met la main dans sa poche et enlève un des téléphones. Ensuite, il se rend à la gendarmerie et grâce à ses hommes en armes, son portable lui fut restituée.


À 14 heures, moi Andoh je me suis rendu au siège pour le constat des faits en présence de Konan Yoboué qui après avoir refusé mes salutations, a été informé de l'arrivée du coordonnateur Sidi. Konan Yoboué m'intime l'ordre de déplacer mon véhicule chose je m'apprêtais à faire lorsque je m'aperçois que les pneus ont été déchirés, donc impossible de le déplacer. Alors, il demande aux badauds de le faire avec ces mots, "jetez moi cette voiture dans le fossé et moi j'assume !". Chose dite, chose faite.


Mais grâce au seigneur, le véhicule a été endommagé mais n'est pas tombé dans le fossé. C'est ainsi qu'une bagarre s'en est suivie et le même Kouassi Kan a demandé aux badauds de me pendre. J'ai eu la vie sauve grâce au mari d'une militante. D'autres pourront dire que rien ne s'est passé mais nous tenons à préciser que cette situation vécue ce samedi a été réelle et peut avoir des conséquences graves non seulement sur la cohésion sociale ici à Sakassou car chacun d'entre nous à un village et des parents, mais aussi des répercussions sur les élections avenir.


Si les délégués Kra Julien et Andoh Kodjo Jean que nous sommes qui avons été victimes d'agression, n'avons pas eu la sagesse des choses pour ne pas alerter nos villages respectifs, ne serions pas nous en face du syndrome du conflit qui s'est malheureusement passé à Béoumi ? Nous interpelons la directions du RHDP à agir et vite. Chez nous on dit quand deux personnes attachent un animal, cet animal risque de perdre sa vie. Dans la division, rien ne se construit.» fait savoir à KOACI au cours d'un entretien ce lundi au siège du RHDP de la localité de Sakassou où nous nous sommes rendus pour avoir de plus amples informations sur cette confrontation, Andoh Kodjo Jean, délégué communal du parti du Président Alassane Ouattara.


 

Présent à ses côtés, Kra Julien qui se dit également victime de cette confrontation entre militants RHDP, a indiqué que « nous n'avons rien contre le coordonnateur Sidi Touré. Nous respectons sa décision de nomination et nous lui demandons de respecter également la décision de notre nomination. Nous sommes dans un parti de droit et si chacun refuse de respecter la loi, alors nous nous retrouvons dans la jungle.».


Contacté ce lundi par KOACI pour avoir leur version des faits, le camp Sidi à travers Yves Toto, l'un des mis en cause dans cette affaire par les dires de Andoh Kodjo Jean et Kra Julien, a expliqué ne pouvoir se prononcer pour l'heure sur ce sujet. « Malheureusement la consigne c'est de ne pas réagir pour le moment car il y aura une déclaration officielle, notamment par les canaux qu'ils ont utilisés dont KOACI. Ce jour où vous serez invités, le départemental va donner la version officielle...», a fait savoir Yves Toto.


T.K.Emile, de retour de Sakassou


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décision de...
 
 
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décision de Ouattara et renvoie au Conseil constitutionnel le débat de l'éligibilité
Politique
 
Côte d'Ivoire : 1er mandat de Ouattara dans la 3ème République, réacti...
 
 
Côte d'Ivoire : 1er mandat de Ouattara dans la 3ème République, réaction de EDS
Côte d'Ivoire : Soro appelle les ivoiriens à défendre dans la dignité l'indépendance du pays
Politique
Côte d'Ivoire : Soro appelle les ivoiriens à défendre dans la dig...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifestation à Yopougon, la place Cp1 quadrillée
Politique
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifesta...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d'armes a eu lieu au Palais présidentiel en présence de Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sakassou, palabres entre militants RHDP, les éclairages des protagonistes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Des affrontements et casses INUTILES; comme d'habitude au ........... J'espère aussi que l'avion qui doit ramener Gon Coulibaly a pu decoler de la Lune. La distance entre la terre et la lune est de 384 500 Km.... SOYONS patients, l'avion de Gon, mettra 18 jours pour atterir á Abidjan si le pilote roule á 900Km/heure.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Un parti de barbares. En passant, nous sommes aujourd'hui le 5 juin. Gon couli, le candidat du rdr est où? Les moutons, c'est comment? Le 29 mai n'est pas encore arrivé? Nous sommes à un peu plus de 4 mois des élections hein! Krkrkrkrkr
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kloklodeh
Les plongeurs et serveurs en conflit
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement