Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Démission  de trois députés de l'opposition contraints par la loi anti cumuls des fonctions
 

Cameroun : Démission de trois députés de l'opposition contraints par la loi anti cumuls des fonctions

 
 
 
 1717 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 juin 2020 - 11:15

Assemblée nationale du Cameroun (Ph)

Cavaye Yéguié Djibril le président de l’assemblée nationale du Cameroun, a annoncé mercredi, la démission de trois députés de l’opposition.

Il s’agit de deux députés du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc) d’Issa Tchiroma Bakary Boubakari Djidda (élu Mayo Louti /Nord), Ousmanou Saaly (Bénoué-Ouest/Nord) et de Tomaino Ndam Njoya de l’Union démocratique du Cameroun (UDC, élue du Noun-Centre /Ouest).


Les trois députés de l’opposition ont renoncé à leurs mandats à l’Assemblée nationale pour la fonction de maire conformément à la loi. 


En effet, selon l’article 24 (nouveau) de la loi du 29 décembre 2006 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 16 décembre 1991, qui fixe les conditions d’élection des députés à l’Assemblée nationale, "le mandat de député est incompatible avec celui de sénateur, avec les fonctions de maire, de délégué de gouvernement auprès d’une communauté urbaine, de président du conseil régional, avec toute fonction publique non élective et avec les fonctions de président du conseil d’administration ou de statut de salarié dans un établissement public ou une entreprise de secteur public ou parapublic."


 

D’après les experts, la promulgation de cette loi a permis de mettre fin aux multiples cumuls de fonctions observés au Cameroun et qui ne permettaient pas aux titulaires de ces fonctions d’être très efficaces dans leurs charges en raison des cumuls


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement