Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affi prend ses distances, Monnet et Amani : « Il révèle à la face du monde entier qu'il souffre certainement d'un grave déficit »
 

Côte d'Ivoire : Affi prend ses distances, Monnet et Amani : « Il révèle à la face du monde entier qu'il souffre certainement d'un grave déficit »

 
 
 
 11332 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 juin 2020 - 10:01

Amani et Monnet 


Dans un communiqué rendu public le Mardi 2 Juin 2020, le Camarade Pascal Affi N’Guessan  a annoncé unilatéralement la suspension des négociations avec le FPI resté loyal au Président Laurent GBAGBO, Président Fondateur du Parti.


Les raisons invoquées semblent tout particulièrement incriminer l'accord-cadre signé entre le PDCI- RDA du Président Henri Konan Bédié et le FPI du Président Laurent Gbagbo


Pour celui qui se réclame de président légal du mouvement de la refondation, tout accord qui n'a pas sa caution serait du domaine de l'illégalité. Il a soutenu sans ambages que ledit accord n'est pas la priorité du moment, étant entendu que les discussions en cours n'ont pas encore consacré l'unité tant attendue par les militants du FPI et le peuple de Côte d'Ivoire dans sa grande majorité.


Pour Agnès Monnet et Amani N’Guessan Michel, le député de Bongouanou permis de se livrer, comme à son habitude, à des diatribes intempestives dont lui seul a le secret dans le microcosme politique ivoirien. 


 

« Manifestement, Pascal AFFI N'GUESSAN vient de révéler à la face du monde entier qu'il souffre certainement d'un grave déficit d'image d'un homme d'État digne, circonspect, pondéré et constant. Hélas ! Mille fois hélas !A l’analyse, on retient qu’après un rendez-vous ferme à Bruxelles (en Belgique), que AFFI N'GUESSAN a volontairement fait avorter le 22 Mars 2019 sous le prétexte qu'il aurait été soumis à des « conditions humiliantes et inacceptables »; après ses propos incendiaires et scandaleux à l'encontre de celui qu'il appelle son « Patron » , et nonobstant une telle défiance, une forfaiture inqualifiable, le Président Laurent GBAGBO s'est résolu à lui consentir une rencontre mémorable et sans condition, les 3 et 4 Janvier 2020, à Bruxelles. Cette bienveillance dans l'esprit d'un Homme d'État hors pair, épris de paix, de tolérance et de pardon, a créé un vif émoi dans l'opinion nationale et internationale, et a suscité un grand espoir quant à l’unité du FPI. Dès lors, des discussions ont été engagées au travers d'un Comité Paritaire. Pendant ce temps, les deux directions continuaient d’exercer leurs activités politiques et d’occuper le terrain au vu et au su de tous, dans la perspective d'un FPI rassemblé et fort ayant pour objectif majeur la reconquête du pouvoir d'État aux prochaines élections présidentielles. S'asseoir à la même table de négociations après cinq bonnes années de brouille et d'adversité, n'est-il pas déjà un acte fort de reconnaissance mutuelle qui transcende tout juridisme manichéen et suspect ?Voilà que, du coup, le camarade AFFI N'GUESSAN n’est plus considéré comme exclu du FPI. », relèvent-ils.


Pour l’ancien Ministre et le maire d’Agou, quel mal y a-t-il à prendre acte de l'accord-cadre conclu avec le PDCI-RDA ? 


« N'est-ce pas lui-même AFFI qui a émis l'idée d'une alliance non idéologique, et qui a enclenché le rapprochement avec le Président Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA, lors d'une visite à lui rendue à Daoukro le 9 Janvier 2019 ? Par ailleurs, les négociations engagées sur instructions du Président Fondateur du FPI sont censées conduire le Parti à un Congrès Unitaire en vue de sceller à jamais l'union de l'ensemble de ses militants, et de les rassembler autour du Président Laurent GBAGBO, leur leader incontestable et incontesté; qui assume jusqu'au bout, avec audace et sans ambiguïté, son destin et ses choix quoi qu'il lui en coûte », poursuivent-ils.


 

Ils sont convaincus que, Affi N'guessan s'est rendu à l'évidence que, depuis la dernière révision constitutionnelle opérée par le pouvoir RHDP en Mars 2020 et, surtout, depuis le 28 Mai dernier, toutes ses exigences sont en train de s'écrouler les unes après les autres. 


« Pour cette seule raison -et non pour toute autre-, la réconciliation tant souhaitée au sein du Parti ne représente plus aucun intérêt pour lui. En effet, en ayant modifié substantiellement les conditions de liberté de notre leader charismatique, la Cour Pénale Internationale (CPI) vient de mettre à nu tout le flou artistique entretenu par un "vrai-faux" candidat qui louvoyait en misant astucieusement sur le non-retour au pays du Président Laurent GBAGBO, avant l'élection présidentielle d'Octobre 2020. En vérité, il vient d'être rattrapé par sa stratégie pernicieuse dont, nous autres, savons pertinemment qu'elle consiste à ne s'inscrire dans aucune dynamique interne d'unité et de réconciliation que si, et seulement si, cela lui profite personnellement et nourrit ses ambitions présidentielles. », concluent, Amani et Monnet, dans leur déclaration dont la rédaction de KOACI s’est procurée une copie.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affi prend ses distances, Monnet et Amani : « Il révèle à la face du monde entier qu'il souffre certainement d'un grave déficit »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Affi à la légitimité avec lui. Tout ce que toi Agnès tu racontes pour te faire pardonner auprès des GOR te regarde. On verra qui va utiliser le sceau FPI vers la fin. Ça parle de dialogue et ça peut même pas blairer un des vôtres.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
@zozo-to, visiblement, tu n'as rien compris toi à la dimension sociologique du vote en CI. Ce n'est pas parce que le rdr a volé, en bon voyou, le logo du pdci que les baoulé, militants et sympathisants du pdci voteront nécessairement AVC. Ramené au fpi, ce n'est pas parce Affi à la légitimité et le sceau du fpi par la seule volonté du boucher de sindou, que nous ne saurions faire la différence entre l'usurpateur et le gardien du temple. Ce n'est pas le sceau qui vote. Cela dit, ne pas vouloir blairer un des nôtres est acceptable par rapport à tuer les vôtres (le jeune soro) ou à emprisonner les vôtres qui veulent se libérer du pacte avec le diable de sindou. Et pourtant, ça parle de démocratie et de liberté d'expression.
 
 il y a 5 mois
Symbioz
@marius... c'est propre je suis fier... ce rattrapé n'a encore rien compris...
 
 il y a 5 mois
SRANBLE DEH
AFFI, moi même j'ai du mal à le comprendre.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Affi les gens ne vont arreter de vouloir t humiler. Fais comme Mamadou Koulibaly, laisse leur le FPI et va creer ton parti ou comme Don Mello en son temps en te mettant a l ecart. Etre affilie a un parti politique signifie suivre sans broncher le diktat de son leader qui ne peut se tromper chez nous.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
DIVIN97
Faire comme Mamadou Koulibaly??? Renseignes toi et tu verra ce qui se passe dans son parti...
 
 il y a 5 mois
Energence2020
C'est surtout qu'il continue de faire le jeu du pouvoir. Pendant que Affi discute avec ses anciens camarades et fait feu de tout bois face à l'alliance PDCI/FPI "son" FPI à lui continue de siéger à la CEI donnant de facto une caution à la forfaiture que prépare le régime. C'est pas en étant seulement au RHDP qu'on mange...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
« N'est-ce pas lui-même AFFI qui a émis l'idée d'une alliance non idéologique, et qui a enclenché le rapprochement avec le Président Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA, lors d'une visite à lui rendue à Daoukro le 9 Janvier 2019 ?selon l’ancien Ministre et le maire d’Agou. Mais question . pourquoi Mr AFFI n'a pas assister à cette coalition pdci -fpi? y'avait quelle urgence à faire cette coalition pdci-fpi? cette coalition n'est elle pas de court circuiter AFFI en tant que candidat fpi? de cette coalition et si d'aventure Gbagbo n'est pas candidat le fpi gor soutiendra t il le candidat pdci? et si d'aventure Affi est candidat au nom du fpi ne pensez vous que les militants FPI votent AFFI étant sous la bananière FPI et finalement en quoi cela aidera le PDCI? la haine des GOR contre AFFI est manifeste sinon rien n'explique que l'union n'étant pas encore faite au FPI que LES GOR s’unissent au PDCI. sans doute que en cas de victoire du PDCI le poste vice president ou de PM soit attribué aux GOR.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
@Thomas je crois qu Affi comprend une chose, le faiseur de roi aura veut rester le maitre absolu du jeu politique quitte a ne pas adouber Simone, Affi , Katina ou qui sais je. Tout est fait pour faciliter un retour du Pdci au pouvoir. Le Fpi (gor) ne presentera qu un faire valoir juste pour contenter les militants et faire respecter les resolutions de Moossou Un retour au pouvoir du Pdci est l assurance garantie d un retour quasi certain du Fpi au pouvoir dans 5 ans. En l etat actuel le Fpi a ses chances pour 2020 mais ce ne sont pas ses chances a lui (Ouattara ne lui permettra pas d etre candidat) , mais dans 5 ans les chances du Fpi seront ses chances a lui alors il se bat pour lui en attendant en aidant le Pdci de Bedie.
 
 il y a 5 mois
SRIKABLA
La seule chose qu'on peut dire à deux rivales qui se battent, << c'est leur dire de se BATTRE, mais elles ne doivent PAS DECHIRER leurs HABITS et pagnes....>>... Battez-vous, mais évitez de verser encore le sang des ivoiriens.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Affi.. ce soldat en perdition gagnerait vraiment a se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement