Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le juge Narcisse Sawadogo poursuivi pour tentative d'escroquerie sur le maire de Ouagadougou
 

Burkina Faso : Le juge Narcisse Sawadogo poursuivi pour tentative d'escroquerie sur le maire de Ouagadougou

 
 
 
 3191 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 juin 2020 - 13:37

Sawadogo Narcisse 



Le juge Narcisse Sawadogo, en poste à la cour d’appel de Ouagadougou a été inculpé pour tentative d’escroquerie sur le maire de Ouagadougou et diffamation contre trois autres magistrats, a annoncé ce mercredi le procureur du Faso Harouna Yoda. 


Cette affaire a débuté avec un article paru dans le journal L’Evènement n°23 en date du 10 juin 2020, intitulé « poursuite Judiciaire contre le Maire de Ouagadougou, des magistrats sollicitent 70.000.000 de FCFA pour classer le dossier ».


Selon le procureur Harouna Yoda, le juge Narcisse Sawadogo et un homme d’affaires Allasane Bagagnan ont approchés le maire de Ouagadougou pour lui proposer de faire boucler un dossier portant sur l’acquisition de 77 véhicules pour le compte de la mairie et qui n’aurait pas respecté toutes les procédures. 


« Sawadogo Narcisse et Bagagnan Allassane ont déclaré avoir été approchés par le maire en vue d’intervenir auprès des magistrats pour faire classer son dossier sans suite avant que Sawadogo Narcisse, contrairement à Bagagnan Allassane, ne reconnaisse, au cours des interrogatoires de confrontation avec le maire, que c’est eux qui sont entrés en contact avec le maire pour lui proposer leur service », a déclaré M. Yoda. 


 

Du reste, a-t-il poursuivi, de l’audition du maire, il ressort qu’il a eu affaire au magistrat Sawadogo Narcisse, Bagagnan Alassane et Sané Moussa même si ce dernier s’est contenté de le mettre en contact avec Bagagnan Allassane à la demande de celui-ci. 


 Il est déclaré à tort par Sawadogo Narcisse que le Juge d’Instruction Kouanda Daouda est chargé du dossier alors qu’aucun Juge d’Instruction n’a été encore saisi du dossier, a-t-il indiqué. 


Par ailleurs, Sawadogo Narcisse a déclaré qu’il a contacté le Doyen des Juges d’Instruction Zerbo Emile, son promotionnaire de la magistrature et supérieur hiérarchique du Juge Koanda, en faisant croire qu’ils avaient le soutien de ce dernier dans les manœuvres.  


A l’instar du substitut général Bonkoungou Dieudonné qui a été entendu et contre qui, il n’y a aucun élément probant, le Doyen des Juges d’Instruction Zerbo Emile et le Juge d’Instruction Koanda Daouda ont été entendus mais il n’y aucun élément de l’enquête permettant de dire qu’ils étaient directement ou indirectement au courant de cette entreprise criminelle, a déclaré le procureur Harouna Yoda. 


Selon lui, les sœurs Allassane et Narcisse reconnaissent les faits de même que le contenu des enregistrements audio effectués par le maire et ont été poursuivis pour tentative d’escroquerie et pour diffamation suivant la procédure de flagrant délit. 


 

La poursuite de diffamation contre eux fait suite aux plaintes de Bonkoungou Dieudonné, Zerbo Emile et Koanda Daouda, a précisé le procureur. 


 Le sieur Narcisse, en raison de sa qualité de magistrat, bénéficie d’un privilège de juridiction conformément au code de procédure pénale. En conséquence, une requête a été formulée devant la chambre criminelle de la Cour de Cassation à l’effet de désigner la juridiction de jugement.  



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mabri candidat à la présidentielle d'octobre, une nouvelle aubaine pour le RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Arpès l'intérim de Gon, Hamed Bakayoko confirmé Premier Ministre, réc...
 
2138
Oui
69%  
 
847
Non
27%  
 
133
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement