Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CPI, audience des observations d'appel, la  représentante  des victimes : « La décision de la majorité n'est pas solide »
 

Côte d'Ivoire : CPI, audience des observations d'appel, la représentante des victimes : « La décision de la majorité n'est pas solide »

 
 
 
 4944 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 juin 2020 - 09:28

Me Massidda ce mardi (Ph KOACI) 


L’audience des ‘observations d’appel émis par la procureure Fatou Bensouda contre l’acquittement de Laurent Gbagbo et son bras droit Blé Goudé ouvert lundi est à son second jour ce mardi 23 juin 2020 à la Cour Pénale Internationale (CPI) à la Haye.


Pour cette seconde audience, l’accusation et la représentation des victimes doivent présenter la qualité des preuves rejetée par la majorité des juges de la chambre de première instance, considérée comme des ouï-dire.


Paolina Massidda a dans son intervention fait remarquer que le juge Henderson s’est livré sur des spéculations.


« Il a refusé de considérer toutes les dispositions des témoins les considérant comme des ouï-dire », a relevé l’avocate.


 

Selon elle, aucune chambre de première instance n’aurait pas pris une décision d’acquitter les accusés alors que les preuves n’ont pas été bien analysées et d’ajouter. « La décision de la majorité n’est pas solide. Les victimes ont noté avec grand regret que la décision n’ pas dit quelles ont été les cibles  ».


Le bureau du procureur dénonce des vices de procédure commis par la chambre de première instance. Le substitut du procureur évoquait lundi le fait que les magistrats avaient remis leurs motivations écrites six mois après avoir décidé d’acquitter l'ancien président et l'ancien ministre la Jeunesse de Côte d'Ivoire.


Pour rappel, le 15 janvier 2019, les juges de la chambre de première instance avaient prononcé l’acquittement de l’ancien chef de l’État ivoirien, à l’oral. Une décision présentée comme étant « prise à la majorité ». Et six mois plus tard, les juges avaient rendu leur mémoire écrit, détaillant les arguments qui avaient motivé l’acquittement.


 

Pour l’accusation, lorsqu’ils ont pris leur décision en janvier 2019, les juges ne pouvaient pas avoir eu le temps d’analyser les 4 600 pièces à conviction et les 96 témoignages présentés au cours des trois années dédiées à l’accusation. Elle estime donc que cela a eu un impact sur le résultat final, c'est-à-dire l’acquittement.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Algérie : Le journaliste Khaled Drareni écope d'une peine de trois ans...
 
 
Algérie : Le journaliste Khaled Drareni écope d'une peine de trois ans de prison ferme
Politique
 
Mali: Amadou Ousmane Touré élu président de la Cour Constitutionnelle
 
 
Mali: Amadou Ousmane Touré élu président de la Cour Constitutionnelle
Côte d'Ivoire-France : Un député d'extreme gauche interpelle le gouvernement français sur sa position dans le dossier ivoirien
Politique
Côte d'Ivoire-France : Un député d'extreme gauche interpelle le g...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle, KKB accusé d'approcher des militants du PDCI pour le parrainage de sa candidature
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle, KKB accusé d'approcher des milita...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Somalie : Al Shabaab revendique une attaque à la voiture piégée à Mogadiscio, 07 morts
Politique
Somalie : Al Shabaab revendique une attaque à la voiture piégée à...
Somalie il y a 13 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CPI, audience des observations d'appel, la représentante des victimes : « La décision de la majorité n'est pas solide »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ROKY
Tous ceux là, avocats de Gbagbo compris, n'ont qu'un seul interet, que cette procédure dure le plus longtemps possible pour facturer le plus longtemps possible. Seuls les gaous tombent dans le piège.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Elle représente TOUTES LES VICTIMES ou bien seulement ceux du camps Ouattara ? Parce que si tel est le cas on devrait dire la représentante des victimes pro Ouattara. Car vu son parti pris manifeste pour les victimes d'un seul camps il est quasiment impossible pour cette dame de représenter les victimes du camps adverse. Déjà ceux ci lui demanderont si c'est maintenant qu'elle se rend compte de leur existence. Donc qu'on corrige dorénavant : il s'agit ici de la représentante des victimes pro Ouattara. Quand le procès de Ouattara et son camps démarrera on trouvera un autre avocat pour défendre les victimes pro Gbagbo.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ayez honte madame. Vos 82 témoins qui ont défilé à la barre, qui a eu à vous convaincre vous même, pour dire convaincre les juges? Vous êtes dans cette mafia occidentale qui veut à tout condamner un défenseur des droits africains, un insoumis, un éveilleur de conscience africain, un incorruptible dirigeant. Sinon vos arguments pour culpabiliser le Woody et BLE ne tiennent pas debout. Bande mafieuse, corrompue.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Qui va a payer tout ca?!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Dramane ok le fait déjà bien avec nos deniers publique donc cette question ne mérite même pas d'être posée.
 
 il y a 1 mois
mecano
Cette actrice de film d'horreur là représente quelles victimes même? - les 7 femmes d'abobo que obus a trié pour ''tuer'' dans une foule compacte d'hommes et de femmes; - les plus de 800 wê tué en une journée sans oublier les centaines de disparut; - les 3000 que l'ONU qui au lieu d'empêcher les tueries s'est muée en calculatrice dit avoir compté.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Décidément !! on aura tout vu et tout entendu avec cette association de mafieux et mafieuses. Elle rappelle des règles et des principes de droit tout en oubliant quelques principes élémentaires et fondamentaux du droit qui veulent qu'un procès chez les humains doit être équitable et respecter une durée raisonnable...Après 10 ans de "procès" sans preuves,... on doit maintenir en prison des innocents et continuer de tourner en rond pour faire plaisir à la mafia internationale. Et cette femme a des enfants qu'elle va éduquer et élever...huummmm !!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le système à la Présidence de la FIF ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam pourrait-il être le nouveau poulain de Ouattara pour 20...
 
2629
Oui
54%  
 
2127
Non
44%  
 
129
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement