Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Maurice Kamto appelle à une médiation internationale sur la situation humanitaire du pays
 

Cameroun : Maurice Kamto appelle à une médiation internationale sur la situation humanitaire du pays

 
 
 
 1730 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 juin 2020 - 08:58

Maurice Kamto, leader du Mrc (Ph)


Au Cameroun, l’opposant Maurice Kamto a lancé un appel à la médiation internationale face à la situation humanitaire que traverse le pays.


Le candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018 se considère toujours comme le chef d’Etat élu. Il s’est de nouveau exprimé sur son compte Twitter comme il en a désormais l’habitude. Dans son Tweet, Maurice Kamto relève le manque de volonté de la France à agir devant le conseil de sécurité des nations Unies pour mettre un terme à ce qu’il qualifie de « tragédie. »

Alors que les autorités viennent de lancer la sensibilisation des populations au sujet du plan de reconstruction et de développement des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest ravagées par plus de trois ans de conflit armé entre forces de défense et groupes séparatistes.


« L’action internationale est impérieuse face à l’inhumanité en cours au Cameroun Anglophone où, à l’instar de Ngarbuh, des enfants sont impunément assassinés ou victimes d’autres atrocités. Que ne peut la France au Conseil de sécurité pour mettre un terme à cette tragédie ? », Écrit Maurice Kamto.


Offensif 


 

Maurice Kamto est resté offensif. Le candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018, a gardé sa rhétorique habituelle malgré son passage à la prison de Kondengui Yaoundé pendant plus de 8 mois où séjourne encore Mamadou Mota, le premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc, le parti de Maurice Kamto).


Le leader du Mrc donne son avis sur toutes les questions d’actualité. S’agissant de la récente arrestation du journaliste Ernest Obama et la mort annoncée de Samuel Wazizi, il a dénoncé, « le mépris de la dignité », qui est selon lui, l’un des « visages » de l’Etat de non-droit au Cameroun. Maurice Kamto pense que le régime Biya est « dictature ivre», de laquelle il faut sortir le Cameroun. 

« Que la justice camerounaise serve le droit et non les puissances de l’ombre », fait-il valoir.  


Pour Maurice Kamto, la vie des populations compte, elle devrait être la préoccupation « majeure » de ceux qui gouvernent.


Enfin, l’opposant continue de résister. D’ailleurs il fait savoir que son parti n’acceptera aucune transition de « gré à gré » au sommet de l’Etat ou l’organisation d’une élection populaire sans résolution de la crise anglophone. Il estime que la résolution de la crise anglophone est une question « préalable. » .


 

Armand Ougock, Yooundé, correspondant permanent de KOACI au Cameroun




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de communication proche du pouvoir (voodoo), pas bien malin?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'...
 
3932
Oui
50%  
 
3783
Non
48%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement