Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 4ème pont, l'opération de libération de la bretelle de Bromakoté dans la commune d'Adjamé démarrée dans le calme, mosquée, école, boulangerie, pharmacie démolis
 

Côte d'Ivoire : 4ème pont, l'opération de libération de la bretelle de Bromakoté dans la commune d'Adjamé démarrée dans le calme, mosquée, école, boulangerie, pharmacie démolis

 
 
 
 6624 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 juillet 2020 - 10:02

Comme annoncé il y a de cela quelques jours, les travaux de démolition des habitations construites sur l'emprise de la bretelle de Bromakoté dans la commune d’Abidjan ont effectivement démarré aujourd'hui en présence des forces de l'ordre.


L'opération a été dirigée par André Martin Kakou, Secrétaire général de la préfecture d'Abidjan, représentant, le Préfet d'Abidjan qui était à l'occasion accompagné de la Coordinatrice adjoint du Projet de transport urbain d'Abidjan (PTUA) et du chef d'unité ouvrage d’art du PTUA.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Cette opération de libération des emprises au niveau de Bromkoté rentre dans le cadre du projet du 4ème pont et il s'agit de libérer cette bretelle d'une superficie d'environ 2 hectares.


16 bâtiments sont concernés par cette opération qui va durer toute cette journée, comme précisé par le Secrétaire général de Préfecture.


 

«Les cas résiduels ont été évacués totalement. Ceux qui devaient percevoir l'argent l'on perçu. Vous constatez que les bâtiments sont vides, les occupants sont partis, tout le matériel enlevé, » a ajouté, Andrė Martin Kakou.


Certains bâtiments ne seront pas démolis à cause de quelques difficultés liées au contentieux que le PTUA est en train d'évacuer.


Selon le SG, il s'agit d'un propriétaire qui n'est pas présent sur le territoire avec qui le PTUA ne peut pas négocier pour le moment pour l'indemniser.

« Tous les 16 bâtisses qui font l'objet de libération aujourd'hui, les propriétaires ont été indemnisés, nous avons eu des réunions de sensibilisation avec eux pour leur demander de libérer les emprises parce qu'ils ont déjà perçu leur dû, » a mentionné, la Coordonnatrice adjointe du PTUA, Madme Coulibaly.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Par ailleurs, KOACI a constaté que l'opération s'est déroulée sans heurts. Les occupants des habitations concernés ont quitté les lieux quelques jours plus tôt.


Notons que, une mosquée, une école confessionnelle islamique, une boulangerie, une pharmacie ont été démolis dans cette opération de libération d'emprise qui va se poursuivre dans la commune de Yopougon où des échangeurs seront construits dans le cadre de la réalisation du 4ème pont.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Botswana : Une « bactérie » mise en cause après la mort de 300 éléphan...
 
 
Botswana : Une « bactérie » mise en cause après la mort de 300 éléphants
Société
 
Côte d'Ivoire : Affaires plants de cannabis découverts dans la pris...
 
 
Côte d'Ivoire :    Affaires plants de cannabis découverts dans la prison de Korhogo, le procureur apporte un démenti
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'élèverait à 111 milliards de FCFA dans le milieu du transport
Société
Côte d'Ivoire : Même si très peu de cas, l'impact du Covid-19 s'é...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investit dans le capital humain
Société
Côte d'Ivoire : Bafing, comment le Ministre Moussa Sanogo investi...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Société
Burkina Faso : Un incendie se déclenche à l'assemblée nationale
Burkina Faso il y a 4 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 4ème pont, l'opération de libération de la bretelle de Bromakoté dans la commune d'Adjamé démarrée dans le calme, mosquée, école, boulangerie, pharmacie démolis
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Si l'État a pu indemniser les ayants droits, c'est le plus important. Si non : "on ne peut faire des omelettes sans casser les BELS œufs..."
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appel à la désobeisance civile, nouveau coup d'épée dans l'eau de l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement