Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Parrainage de sa   candidature, Didier  Drogba désormais sous pression
 

Côte d'Ivoire : Parrainage de sa candidature, Didier Drogba désormais sous pression

 
 
 
 27942 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 juillet 2020 - 11:35

Drogba ici à Yakro



Après l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) tenue le samedi dernier à Yamoussoukro, les choses sérieuses ont désormais commencé pour les élections prévues le 05 septembre prochain.


La question du parrainage l’une des conditions d’éligibilité est désormais la préoccupation des candidats probables au scrutin que sont Idriss Diallo, Sory Diabaté et Didier Drogba.


 Pour rappel, les candidats à la présidence de la FIF doivent être parrainés par trois (03) clubs de la ligue 1 sur 14, deux (02) de la Ligue 2 sur 24, (01) de la troisième division sur 38 et (01) des groupements d’intérêts sur 05.


 

C’est le cas des groupements d’intérêts qui inquiète les admirateurs du candidat Didier Drogba. Sur cinq structures, l’Union des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire (UAFCI) et de l’Amicale des Arbitres de Football de Côte d’Ivoire (AMAFCI) ont opté pour Sory Diabaté.


Quant à l’Union des Entraîneurs et Encadreurs de Côte d’Ivoire (AEEFCI), elle a préféré le candidat Yacine Idriss Diallo. Il ne reste désormais que le choix de l’Association des Médecins et l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI).


L’ancien buteur des éléphants est désormais sous pression. Même si il est membre de l’AFI, rien ne garantit qu’elle opte pour lui. D’ailleurs le président Cyril Domoraud est cité dans le camp Idriss Diallo.


Ce n’est pas sur l’association des Médecins que Drogba pourra compter. Il est désormais sous pression à quelques semaines du dépôt des candidatures auprès de la commission électorale dirigée par l’ex Ministre René Diby.


La star ivoirienne devra manœuvrer pour avoir le soutien des footballeurs en activité au risque de voir sa candidature rejetée au grand dam de ses partisans qui s’affolent sur les réseaux sociaux.


 

Voici ce que disent les statuts de la FIF concernant les conditions d’éligibilité : « Pour être candidat à la présidence de la FIF, il faut : être ivoirien ; avoir au moins 35 ans et au plus 70 ans ; être présenté avec sa liste de membre du Comité Exécutif par un collectif de, au moins, huit (8) membres actifs de la FIF à savoir trois (3) clubs évoluant en D1, deux (2) clubs évoluant en D2, deux (2) clubs évoluant en D3 et un (1) groupement d’intérêt du football ; faire acte de candidature auprès de la commission électorale ad-hoc trente (30) jours avant le scrutin ; jouir de ses droits civils et civiques et ne pas avoir encouru de condamnations à une peine criminelle ou correctionnelle ; déposer une caution de cinq millions (5 000 000) FCFA par chèque libellé à l'ordre de la FIF au moment du dépôt de la candidature ; ne pas avoir encouru dans les cinq ans qui précèdent l’Assemblée Générale élective une sanction en application des statuts, règlements, décisions et directives de la FIFA, de la CAF, de l’UFOA et de la FIF ou tout autre organisme sportif.


Les candidats qui obtiennent le tiers (1/3) des voix sont remboursés. La liste des candidats à la présidence est envoyée avec la convocation écrite 15 jours avant l’Assemblée Générale. Elle est également publiée par voie de presse dix (10) jours avant le scrutin.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le système à la Présidence de la FIF ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam pourrait-il être le nouveau poulain de Ouattara pour 20...
 
2629
Oui
54%  
 
2127
Non
44%  
 
129
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement