Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le gouvernement d'accord pour la reprise des élections au niveau des CEI locales, appelle le PDCI à occuper sa place dans la commission centrale
 

Côte d'Ivoire : Le gouvernement d'accord pour la reprise des élections au niveau des CEI locales, appelle le PDCI à occuper sa place dans la commission centrale

 
 
 
 11508 Vues
 
  15 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 juillet 2020 - 12:29

Le Premier Ministre par intérim Hamed Bakayoko et des membres du gouvernement ont échangé aujourd'hui à la primature avec le Groupe d’ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire.


Cette rencontre fut l'occasion pour le gouvernement de donner sa position aux diplomates, suite à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), sur la révision de la composition de la Commission Électorale Indépendante (CEI). Et également de toutes les actions menées qui permettent de faire en sorte que cette CEI soit consensuelle.


Résumant la décision de la Cour africaine, Hamed Bakayoko a rappelé qu'a aucun moment elle ne demande à la Côte d'Ivoire de modifier la loi sur la CEI, ni de refaire les élections au niveau de la CEI centrale.


« La cour dit qu’on n’a pas pleinement exécuté certaines tâches dont la prise en compte de l’ordonnance du 4 mars, qui devrait faire entrer le PDCI et donc nous permettre d’avoir des élections au niveau local, qui donnent des résultats, qui soient plus équilibrée. Ceux auxquels, le gouvernement aujourd’hui donne droit», a indiqué Hamed Bakayoko.


Il a précisé en outre que le gouvernement est « d’accord pour dire, en application de l’ordonnance du 4 mars, le PDCI puisse venir et au niveau de la commission centrale et au niveau des commissions locales. Que nous puissions refaire les élections au niveau des commissions locales pour tenir compte de cette présence et arriver à un meilleur équilibre tel que souhaité par la cour».


 

Le ministre d’Etat a rappelé que du point de vue de l’administrative, le ministre de l’intérieur a adressé par deux fois des courriers au PDCI, pour désigner leur représentant, étant le parti de l’opposition le mieux représenté au Parlement.


« A la faveur de cette réponse, la CEI dont c’est la compétence va organiser de nouvelles élections au niveau des CEI locales», a ajouté Hamed Bakayoko, précisant par ailleurs que « tout cela a des contraintes de calendrier ».


« Il faut qu’on se le dise la volonté du gouvernement c’est d’organiser les élections au 31 octobre 2020, donc par rapport à cela, il faut bien que ces choses se fassent dans un certain délai. Passé un certain délai, la CEI sera obligée de tirer les conséquences de la présence ou non du PDCI. C’est important pour nous de prendre à témoin la communauté internationale. La CEI de son coté, mène des actions auprès des autres partis pour que nous soyons tous représentés », a-t-il conclu.


 

Au nom du corps diplomatique, Philippe Poinsot, coordonnateur Résident du système des nations unies a salué cet échange « très constructif autour d’un certain nombre de messages consensuels qui permettraient dans l’esprit d’un dialogue large d’aller de l’avant vers des élections apaisées ».


« Nous avons pris bonne note de propositions faites par le gouvernement pour, dans la mesure du possible, de façon réaliste rendre possible certaines des recommandations de la cour africaine et dans l’ensemble constater que la loi telle que votée n’a pas été remise en cause par la cour africaine. Sur cette base, nous avons eu un échange sur un certain nombre de dimensions qui permettraient d’aller vers des élections apaisées, ce que nous souhaitons, ce que tous les ivoiriens et ivoiriennes souhaitent », a-t-il indiqué.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  15 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le gouvernement d'accord pour la reprise des élections au niveau des CEI locales, appelle le PDCI à occuper sa place dans la commission centrale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Le CADHP n'a plus débouté l'opposition ? Donc j'ai dansé pour rien ? Gouvernement et sa télévision prenez nous au sérieux.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Nous on est clean. Venez on va aller aux élections pour la CEI locale. IL FAUT RESPECTER LES DÉCISIONS DE LA CADHP. ON AVANCE.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Vous allez voir qu'apres ça le soulard va trouver autre chose à dire encore pour saper le taf du kuilbert
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mecano
Il le dira s'il y a encore des failles dans la CEI de cui-bière. Sinon pour la boisson, il n'a jamais contesté et pourtant vous, chaque année après vos fêtes musulmanes on constate que tous les dépôt de bière et vin sont vide. c'est là que solibra, SICODIS (valpierre), brassivoire font recette. Malheureusement on va encore assister à cela ce week end. c'est pour aller s'asseoir au maquis ou bar avec une bouteille de cocacola sur la table et les bouteilles de vin sous la table pour vous blaguer vous-même. Tchrrrrrrrrrrrrr
 
 il y a 4 mois
mecano
Même en pâcque sicodis ne fait recette comme pendant ramadan, tabaski et autres fêtes islamiques.
 
 il y a 4 mois
Symbioz
gagagaggagagaggaga... @mecano je suis versé... tu as tout dit le frère..
 
 il y a 4 mois
Energence2020
La cour Africaine a bien préciser que cette commission n'est pas équilibré entre la mouvance au pouvoir et l'opposition. Donc aller revoir vôtre copie. J'espère vraiment que le PDCI ne va pas se laisser avoir.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
tu veux quoi à la fin. tu dis il faut appliquer les décisions de la CADHP, on dit vient on va appliquer et tu dis non je veux pas appliquer. Djo grandissez un peur. tout compte fait les ambassadeurs et la communauté internationale ont été pris à témoin. CPI allo.
 
 il y a 4 mois
SRANBLE DEH
Ah bon d'accord.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Je remercie le gouvernement qui a su prendre de la hauteur, pour déjouer le plan machiavélique de l'opposition. Il faut refaire ces élections dans les CEI locales, mais les résultats ne seront pas très différents. Le gouvernement doit être vigilant et tout faire pour ne pas que ces élections au sein des CEI locales ne durent pas toute une éternité. Cette opposition n'est pas prête et en réalité attends que le gouvernement et la CEI soit forclos, pour crier comme des loups, à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale et à repousser les élections présidentielles. Nous voyons tous le dos des nageurs.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
@Ziegler, bien vu. Nous prendrons toute la communauté internationale à témoin et les élections auront bel et bien lieu le 31 OCTOBRE.
 
 il y a 4 mois
mecano
Haï! donc la CEI de Cui-bière n'est pas équilibré. Or donc c'était une groupement politique à la solde de drame-âne. Merde je déconne.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Djo tu es fané sur la photo la hein.
 
 il y a 4 mois
Symbioz
Je croyais que la cour avait donné tort au pdci et qu'il n'avait pas lieu de modifier quoique ce soit... pffffffffff cette secte de mensonge du dictateur tribaliste colérique et haineux dao n'a pas fini d'étonner les ivoiriens... je constate aussi que hamed bakayoko semble mieux éduqué et moins sectaire que les autres moutons de la case..lui est plus ouvert au dialogue entre ivoiriens... pas comme bictogo et autres kandia-dictionnaire... je comprends pourquoi il est combattu en interne... pathétique
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Laissez le PDCI en PAIX..... On n'a pas besoin d'avoir des membres dans une CEI avant de gagner une élection présidentielle. Les candidats indépendants compètent sans siéger à la CEI.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement