Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d'un troisième mandat en invoquant une curieuse force majeur »
 

Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d'un troisième mandat en invoquant une curieuse force majeur »

 
 
 
 8553 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 08 août 2020 - 00:51

 Brahima Soro


L'annonce du chef de l'État de briguer un troisième mandat continue de susciter des réactions au sein de la classe politique, notamment celle de l'opposition.


L'Union pour la Côte d'Ivoire, (UPCI) présidée par Maitre Brahima Soro juge cette annonce "inopportune" tant dans la forme que dans le fond et rappelle qu’en Côte d’Ivoire, le Président de la République a prêté serment de toujours, « incarner l’unité nationale ». 


"A l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de l’indépendance du pays, le Président de la République, profitant de la traditionnelle adresse institutionnelle et républicaine à la Nation, a choisi de répondre favorablement à ceux de ses partisans qui ont souhaité, au mépris de la Constitution, qu’il brigue un troisième mandat, afin qu’ils continuent de jouir des parts du « gâteau », des marchés et des avantages qu’ils s’octroient, selon leur bon plaisir. Suite à cette annonce inopportune tant dans la forme que dans le fond, l’Union Pour la Côte d’Ivoire (UPCI), rappelle qu’en Côte d’Ivoire, le Président de la République a prêté serment de toujours, « incarner l’unité nationale »," précise Me Soro dans une déclaration en notre possession.


L’UPCI juge donc "inadmissible" que, faisant fi dudit serment, le détenteur provisoire et temporaire du pouvoir exécutif ait choisi d’incarner l’unité de son clan et de son parti au détriment des intérêts supérieurs de la Nation, en utilisant les canaux mis à sa disposition par le Peuple souverain de Côte d’Ivoire.


 

Le parti regrette qu’alors qu’il avait l’occasion de s’assurer une sortie digne en tenant un discours d’apaisement notamment en libérant les prisonniers d’opinion et en ouvrant les bras de la mère Patrie aux ivoiriens que son régime a contraints à l’exil, le Président de la République ait choisi le chemin périlleux d’un troisième mandat, au demeurant anticonstitutionnel, en invoquant une curieuse force majeure fondée sur le fait que la jeune génération à laquelle il avait pourtant promis, le 05 mars 2020 à Yamoussoukro, devant le Congrès, la Nation et le monde, céder le pouvoir, n’était composée en réalité que d’une seule personne, les autres étant, sans nul doute, manifestement incompétentes pour prétendre lui succéder.


"Notre pays ne pouvant aller dans le sens contraire de l’histoire, l’UPCI invite les ivoiriens en général et les jeunes générations en particulier, à se préparer sereinement pour retirer pacifiquement à l’actuel locataire de la Présidence, la confiance du Peuple conformément au serment qu’il a prêté," explique, le Président dans sa déclaration.


L’UPCI rassure qu'il se tiendra aux côtés du Peuple de Côte d’Ivoire pour assurer pacifiquement, le nécessaire renouvellement du personnel politique ivoirien et offrir au pays une véritable alternative prenant en compte les aspirations profondes de toutes les couches sociales.


 

Il estime que c’est ainsi que les ivoiriens garantiront véritablement l’indépendance chèrement acquise par les pères fondateurs.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Abidjan rassure, délivrement du passeport de Gbagbo im...
 
 
Côte d'Ivoire : Abidjan rassure, délivrement du passeport de Gbagbo imminent
Politique
 
Côte d'Ivoire : Budget 2020, 4 milliards d'Euros par un appel de fonds...
 
 
Côte d'Ivoire : Budget 2020, 4 milliards d'Euros par un appel de fonds Euro bonds, 1 milliard d'Euro en prévision
Côte d'Ivoire : Contrairement à l'annonce devant les atchans, Ouattara et Bédié « se parlent en permanence », selon le Gouvernement
Politique
Côte d'Ivoire : Contrairement à l'annonce devant les atchans, Oua...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Suspension du dialogue politique, le Médiateur de la République sort de son silence et rencontre Bédié, ce qu'il a confié à sa sortie d'audience
Politique
Côte d'Ivoire : Suspension du dialogue politique, le Médiateur de...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Mali : Double attaque terroriste contre le village de Minimakanda, plusieurs morts
Politique
Mali : Double attaque terroriste contre le village de Minimakanda...
Mali il y a 4 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d'un troisième mandat en invoquant une curieuse force majeur »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Vous avez enlevé le M et vous avez mis U quoi...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Bravo Maitre Soro, on attend de voir la reaction du professeur Koulibaly, Gnamien Konan mais au dela de tout les differentes actions que vous comptez entreprendre pour faire respecter le droit. Nous savons tous que le Conseil Constitutionel avec Mamadou Kone (certe respectable) ne fera pas opposition a cette candidature donc ne lira pas le droit.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Qu'est ce que t'es obtus des fois
 
 il y a 3 mois
Mesmin Konin
Surement que toi tu ne l es pas parfois? Tu es toujours fin, ingenieux. Tant mieux pour toi et c est tout le mal je te souhaites
 
 il y a 3 mois
Gougnon
Zezeto, peux tu au moins nous citer l'article de la constitution de 2016 sur lequel tu t'appuie pour dire les autre sont obtus concernant un 3eme mandant de dramane?.
 
 il y a 3 mois
Zezeto
Gougnon pour info puisqu'il s'agit de la constitution de 2016, il s'agit d'un premier mandat. Les cartes sont redistribuees, le compteur à zéro pour tout le monde. C'est aussi simple que cela. Ce qui fait que bédie gbagbo par exemple sont dans la danse aussi. Cela vous l'acceptez et vous le brandissez comme argument principal. Mais quand il s'agit d'ADO là c'est un troisième mandat. Soit vous êtes obtus, soit vous êtes de mauvaise foi,avec ce que cela peut avoir comme conséquence sociale dont évidemment vous vous en foutez...
 
 il y a 3 mois
Mesmin Konin
excuse moi zezeto mais tu dis des contre verites: 1/ Gbagbo ni Bedie n ont fait 2 mandats et en plus le mot 'eligible' devait t aider.Le mandat de Gbagbo fut proroge, il n a ete elu qu une seule fois, Bedie de meme. 2/ Donc une nouvelle constitution marque la fin de la continuite de l etat? Lorsqu il est marque dans la constitution de 2016 que toute loi conforme a cette constitution demeurre applicable tu n as pas vu quoi? Toi l ingenieux de bonne foi. Au fait en passant la candidature de Ouattara n emeut que vous ces partisans et ne fait peur a personne , mais on ne peut pas laisser ceux qui n ont pas droit de se presenter a cette election a se presenter c est tout c est pas sorcier (NB: ceux qui savent plus le droit que toi et moi a savoir Ouraga Obou, Bleou Martin, Sansan Kambile et Bacongo il me semble auront affirme la main sur le coeur que la constitution ne permet pas a Ouattara de se representer et dans tous les cas la n etait meme pas son intention)
 
 il y a 3 mois
Khanel
Bravo!! Bien dit.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement