Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abobo, échec du mot d'ordre de boycott des transports publics par les populations, Gbaka et woro-woro «débordés»
 

Côte d'Ivoire : Abobo, échec du mot d'ordre de boycott des transports publics par les populations, Gbaka et woro-woro «débordés»

 
 
 
 6348 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 août 2020 - 19:56

Depuis un moment l'on assiste à une augmentation des tarifs des transports. Cette situation serait liée à la pandémie de la maladie à COVID-19. Malheureusement face à cette hausse subite qui ne se justifie pas, le gouvernement ne réagit pas.


Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, la Coalition nationale des organisations de consommateurs - Côte d'Ivoire SOS VIE CHÈRE a appelé ce jour les populations au boycott actif du transport.


Le porte-parole de la Coalition Soumahoro Ben N'Faly demandait aux usagers de ne pas emprunter, les gbaka, les woro-woro ainsi que les compagnies de transports qui ne sont pas en marge de cette augmentation des tarifs de transports.


Comme constaté sur le terrain, le mot d'ordre de boycott lancé à l'endroit des populations n'a pas été suivi à Abobo. Il a été tout simplement boycotté. Les transports en commun, Gbaka et woro-woro étaient très sollicités ce jour dans la commune du Premier ministre. Des populations se bousculaient dans les gares pour les emprunter.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dans son message vidéo, le porte-parole avait demandé aux populations de se tourner ce jour exceptionnement vers les bus et les taxis compteurs. Certainement que l'échec de ce boycott vient de la rareté des bus et du manque de moyens des populations pour se déplacer en taxis compteurs.


Par ailleurs, même si cette action de la Coalition nationale des organisations de consommateurs - Côte d'Ivoire SOS VIE CHÈRE n'a pas été suivie, il faut noter que des transporteurs professionnels ont augmenté leurs tarifs.


C'est le cas de UTB. La compagnie a augmenté de 1000 FCFA le prix du tiket entre Yamoussoukro et Abidjan. Il est passé de 4000 FCFA à 5000 FCFA. En dépit de cette augmentation du transport injustifiée, les mesures barrières ne sont pas respectées dans les cars UTB. Tous les sièges sont occupés comme par le passé. Seul, le port de masque est exigé pour l'heure.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo, échec du mot d'ordre de boycott des transports publics par les populations, Gbaka et woro-woro «débordés»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
A VRAI DIRE
Il n'y a pas d'autre alternative. Il fallait se rendre au boulot. Programmer ça un samedi ou dimanche
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
"DJOULA" avec son affaire d'argent....!!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
au lieu de demander à la population de faire un boycott n'est t il pas ingénieux de négocier avec les transporteurs pour faire baisser les prix? pendant que la population boycott toi pdt des consommateurs tu as ta voiture pour faire tes courses.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter