Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Evenements de Daoukro, des cadres «Évitons des accusations inutiles et sans preuves»
 

Côte d'Ivoire : Evenements de Daoukro, des cadres «Évitons des accusations inutiles et sans preuves»

 
 
 
 7793 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 août 2020 - 07:49

des élus de Daoukro (Ph KOACI)


A Daoukro, dans l'est du pays, dans la région du Iffou, les manifestations contre un troisième mandat du chef de l'Etat Alassane Ouattara ont débuté le lundi 10 août 2020 dernier.


Ces manifestation des jeunes de l'opposition contre la candidature du Président de la République à un troisième mandat ont dégénéré et se sont transformées en conflit communautaire.


Ces manifestation se sont amplifiées lorsque l'opposition et la société civile ont annoncé une marche le jeudi 13 août 2020.


Les jeunes de l'opposition ont décidé de faire une marche pacifique de protestation.Nous n'en avons été informé que par le Préfet de Région qui venait de les recevoir à son bureau.


Selon les informations en notre possession, au cours de cette marche, les manifestants ont reçu des projectiles par certaines personnes au niveau de la gare routière.


 

Faut-il rappeler que l'on dénombre au moins trois (3) morts après ces violentes manifestations dans la capitale de la région de l'Iffou.


Ces affrontements en communauté à Daoukro, loin d'être terminées ont entraîné la réaction des élus et cadres de la région.


Dans une déclaration parvenue à KOACI, les élus de Daoukro informent que lorsque les manifestation ont éclaté, ils ont aussitôt dans un premier temps initié une rencontre avec les responsables malinkés . Ensuite, ils ont eu des échanges avec le Chef de Village,les responsables des communautés allochtones et autochtones,les responsables de jeunesse,guides religieux ,comité civilo-militaire , et deux équipes de sensibilisation et pacification.


"Nous nous sommes accordés à ne pas accuser et se justifier. Dans la soirée nous sommes informés de l'attaque de la maison du PDCI et de l'augmentation de la tension. Le lendemain nous avons appris que les jeunes de l'opposition ont donné la réplique en allant visiter la maison du RHDP. Constat fait par le Préfet de Police Adjoint de Yamoussoukro et le Commissaire de Daoukro. Au final,nous nous sommes rendus compte que des personnes tapis dans l'ombre jette le feu au poudre", révèlent ces élus.


Ces élus informent qu'une rencontre à la préfecture avec le Préfet et toutes les personnes impliquées s'est tenue enfin d'arrêter des dispositions de sortie de crise.


 

Enfin, ces cadres de Daoukro, invite les uns et les autres d''évitons des accusations inutiles et sans preuves. 


"Personne ne sortira gagnant dans cette crise. Nous avons besoin davantage de soutien pour la résolution totale de la crise. Désarmons nos cœurs et avançons ensemble dans la paix et la cohésion", ont-il indiqué.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Média, en perte de vitesse, Blé Goudé tente-t-il d'exister à travers Guillaume Soro
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Assassinat d’une institutrice par son collègue, instauration d’une en...
 
1271
Oui
77%  
 
362
Non
22%  
 
11
Sans avis
1%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Evenements de Daoukro, des cadres «Évitons des accusations inutiles et sans preuves»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Symbioz
Le rdr et ses sbires répondront de leurs actes... toujours les premiers à agresser les autres... les ivoiriens manifestent ils s'en mêlent... ils choisissent le même jour pour vouloir manifester... ou jeter des pierres sur les autres... pourtant quand c'est eux tout le monde doit les laisser manifester... ces moutons rattrapés doivent savoir que trop c'est trop... et maintenant a leurs comportements de moutons il y aura une réaction de berger.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le pouvoir Politique chez nous a TOUJOURS eu RAISON... la faute est toujours rejetées aux autres d'en face.
 
 il y a 3 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter