Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mission réussie pour Méambly à Bangolo, pas de marche et des doléances pertinentes qu'il soumettra au Premier Ministre
 

Côte d'Ivoire : Mission réussie pour Méambly à Bangolo, pas de marche et des doléances pertinentes qu'il soumettra au Premier Ministre

 
 
 
 10210 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 août 2020 - 20:00

Méambly ce mardi à Bangolo (ph KOACI)


Comme hier annoncé, la marche de protestation qui était crainte après une série de violence suite aux échecs successifs d’une série de médiations menées par les élus, ne s’est bel et bien pas tenue ce mardi à Bangolo.


La mission de l’envoyé du Premier Ministre appuyé des deux sénateurs RHDP Diet et Sath Evariste, dans cette ville du Guémon, a sur ce point réussi mais pas que.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


En effet, comme constaté sur place par KOACI, Evariste Méambly a, dans une dynamique d’apaisement, au-delà de cette victoire qui n’était pas jouée d’avance en raison d’un environnement socialement bouillant, recueilli de nombreuses doléances, dont nombre étaient pertinentes, des forces vive qu’il soumettra à son « frère », Hamed Bakayoko, dès son retour à Abidjan.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Parmi celles relevées, celle de Doh Arnaud pour qui les raisons de ces mouvements de contestation qui ont terni l’image des Wê, sont loin des agitations politiques d’une candidature à la présidentielle, mais la pauvreté qui frappe cette partie délaissée du Grand Ouest ivoirien. Depuis 2002, elle ne cesse d’être au centre des insécurités du Pays (rébellion, crise post-électorale, ndlr).


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« On ne marche pas contre une candidature ou un mandat présidentiel mais contre la pauvreté ! », s’est exclamé ce représentant de la jeunesse qui ajoute que « l’oisiveté est la mère de tous les vices » et, sous entendant clairement le Président Ouattara, « que la jeunesse se révolte contre un système mais pas contre un homme. ».


Pour Doh, comme pour d’autres qui se sont toute la journée durant exprimé devant le charismatique député du Guémon, « On a le sentiment que l’Etat nous a oublié, un exemple au-delà du goudron et des nominations, le projet emploi jeune, on s’est inscrit et jusqu’à cette heure, aucune réponse, rien depuis plus de deux ans ! », s’est-il, comme fatalement, désolé.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il conclura par cette phrase évocatrice : « Donnez-nous du travail et vous verrez vous-même que nous aurons plus le temps pour ces histoires de marches. Ayez pitié de nous, nommez des Ministres Wê du Guémon, des DG ou des PCA, donnez-nous du goudron, et on en reparlera après. ».


Pour Bah Koyi Roger, responsable de la JPDCI, le souci est également foncier. Il fustige le fait que les richesses du Mont Seguai risquent de passer, suite à un découpage territorial, à Logoualé et dénonce le fait que depuis 2002, les Wê de Bongolo voient leurs terres passer à d’autres.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Nous avons marché oui, mais on nous a tout arraché, aucun poste et pire, on nous dit que le Mont Seguai, source de richesse et d’emploi, pourrait appartenir à Lougoualé, ce que vous avez vu récemment, il y aura pire si aucune solution n’est trouvée », a expliqué amèrement, Bah Koyi, parmi ceux qui, la veille, jusqu’à 1H du matin, discutaient vigoureusement, dans des débats courtois mais passionnés, avec Méambly pour s’entendre sur l’annulation de la marche du jour.


Il conclura avec cette phrase « On veut voir les actes, avant d’accepter un 3eme mandat d’Alassane Ouattara .».


Gonhi Didier Romaric, prenant la parole au nom de la jeunesse communale de Bangolo dont il est le Président, s’en prendra lui, à l’inefficacité des élus du RHDP. « Nos élus à Bangolo sont RHDP et ils ne font rien pour nous, vous voulez qu’on dise quoi ? Donc on marche pour exprimer notre souffrance car la jeunesse diplômée de Bangolo n’a pas de travail, des potentiels cadres qui peuvent pourtant être insérés.».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


A l’image des autres, il saluera et remerciera l’initiative « salutaire » selon lui, du Premier Ministre en mettant l’accent sur le fait que la jeunesse manque de repère. « Merci d’avoir mené cette action, on a besoin de repères, on compte sur vous (Méambly, ndlr) et sur le Premier Ministre pour notre espoir. », conclura Gonhi Didier Romaric.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Prenant la parole, le populaire Méambly, qui une fois de plus aura durant cette mission dans cette zone pas facile, montrer son courage et son talent politique, a lui expliqué que : « la meilleure méthode c’est la diplomatie politique. » et assuré, aux plus de 600 personnes des quatre départements (Bangolo, Kouibly, Duekoué et Facobly, ndlr) qui avaient répondu à son invitation, qu’il transmettra « de façon fidèle ce que vous m’avez dit. ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il conclura en ces termes sous forme d’hommage envers son ami : « Hamed Bakayoko est un homme de partage et de grande générosité, donnez moi quelques temps et je vous reviendrais, j’espère, avec de bonnes nouvelles car l’homme, que je connais depuis ma tendre enfance, saura, j’en suis convaincu, vous satisfaire.».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Mission réussie pour l’homme de terrain Méambly, reste désormais à espérer qu’elle aura une finalité heureuse auprès des tenants du pouvoir, pour tous ces gens qui ont mis en lui, deux jours durant, une certaine forme d’espoir dans leur désespoir.


A suivre…


Donatien Kautcha


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mission réussie pour Méambly à Bangolo, pas de marche et des doléances pertinentes qu'il soumettra au Premier Ministre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Qui aurait pensé qu'elle aurait échoué vu le pédigré de Meambly? Avec tout ça, le vendeur d'ambulance de Mabri dans le Guemon ne va plus dormir tranquille. Hambak va se saisir de cette super occasion pour cartonner là bas, on attend la suite avec impatience...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Ce type est balaise, respect. Bangolo attend son goudron et ses nomminations sans oublier le mont seguai, voilà du concret ! Hambak à toi de jouer maintenant hein
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Respect à ces deux frères qui se sont mis ensemble pour cette super initiative de terrain quand d'autres rêvent dans leurs salons.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Bakayko-Méambly, sacré tandem, bon courage à ceux qui tenteront de se mettre en face ou en travers. Le terrain y'a que ça de vrai. Quand j'ai vu que le président du conseil régional Serey Doh n'avait fait qu'envenimer la situation en allant mal parler aux manifestants de Bangolo, alors que c'est chez lui, je m'étais dit qu'il était temps d'agir avec les vrais hommes de terrain. Mission réussie, félicitations.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Vous croyez que les Wê sont tombés dans la marmite de nassidji? Meambly reunit 2 tondus et trois felés et leur dit: "dites au mokochi que le prix de la soumission est ma nomination comme ministre". Et le mokochi et ses moutons tombent dans le panneau! Le fils de la pute mokochi est un mort en sursi qui sur sa natte de mort croit au remède de tous les charlatans! Si ça vous rassure, tant mieux! Nous on sait qu'il est en téléchargement mode kadafi! Bandécons!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Prends mon "Gbo^h" de loin.
 
 il y a 3 mois
Peace101
Postes là c'est doléances ça ? Si tous les villes du pays devraient réclamer des postes ou menacer de marcher alors 60 pourcent du pays serait dans la rue tous les lundis... Merci tout de même à ce digne fils de la région qui poursuit le leitmotiv "asseyons-nous et discutons"... On observe...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
voilà les gens s'en foutent de affaire de mandat ou de candidature, mais les opposants ne veulent pas entendre ça , ils sont déconnectés et dans un autre monde
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
vraiment autre temps autres moeurs
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Qui écoute celui là ? S'il avait une quelconque audience en pays Wê il n'aurait pas perdu lamentablement contre un petit candidat indépendant. Quand le chat n'est pas là les souris dansent. Mais le chat FPI de Gbagbo est de retour pour écouter et conduire le peuple Wê. Y'a des gens aujourd'hui qui sont député maire ou président de CG, qui d'ici peu seront aux oubliettes car ne rassemblant même pas leur propre famille à plus forte raison une région.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Méambly, très très fort, l'homme de toutes les situations même périlleuses, courageux, il a transformé la colère en joie d'avoir au moins eu le sentiment d'être entendu, cette attention si chère aux yeux de nos parents qu'oublient souvent les politiciens de salon. Bravo à lui et au PM qui a très bien fait de le missionner. Par ailleurs merci d'avoir relevé que ce ne n'est pas une affaire de 3eme mandat ou quoi quoi, contrairement à ce qu'on aurait pu penser. Le Guemon attend la suite désormais... Je sens que Hambak tardera pas à y aller pour transformer l'essai de son frère de Facobly...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement