Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Mali : La junte n'a pas braqué la BCEAO et les banques pour éviter le scénario ivoirien de 2010, révélations
 

Côte d'Ivoire-Mali : La junte n'a pas braqué la BCEAO et les banques pour éviter le scénario ivoirien de 2010, révélations

 
 
 
 9519 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 août 2020 - 09:55

A Bamako, après le coup d'Etat du 18 aout 2020


C'était une crainte. Le coup d'Etat militaire au Mali a épargné les banques, dont la première la BCEAO qui, de fait, après une fermeture de situation, a rapidement réouvert ses agences maliennes.


De sources de premier plan, nous apprenons que les militaires qui ont chassé le Président IBK le 18 aout dernier, ont donné ordre de ne pas s'en prendre aux banques. Selon nos informations de sources proches de la junte, ils ont souhaité éviter de reproduire le scénario ivoirien survenu en 2010 lors de la crise post-électorale.


Un braquage de banque et de la banque centrale qui avait, par la suite, valu des poursuites et des condamnations au delà de sanctions internationales et des indignations nationales.


 

Enquêtant sur ce dossier, nous avions eu accès à des documents confidentiels qui nous avaient permis de mesurer l'ampleur des événements d'alors survenus sur l'ensemble du territoire ivoirien.


Nous apprenions que la BCEAO avait subit un préjudice de plus de trois cent milliards (300.000.000.000) de Francs CFA.


Au delà de la banque centrale, les agences avaient elles aussi été vidées. Nous relevions que la BNI avait été pillé d'1 milliard trois cent millions (1.300.000.000) de francs CFA, la SGBCI d’un milliard (1.000.000.000) de francs CFA, la CNCE, de deux milliards trois cent vingt-six millions cent soixante-sept mille trois cent cinquante-trois (2.326.167.353) francs CFA, la BICICI, de sept milliard trois cent millions (7.300.000.000) de francs CFA, VERSUS BANK de trente-cinq millions cinq quarante-deux mille neuf cent seize (35.549.916) francs CFA, la BIAO devenue N’SIA BANQUE, de trois milliards (3.000.000.000) de francs CFA et enfin la BHCI, avec un préjudice deux milliards huit cent quatre-vingt-seize millions cinq cent quatre-vingt-six mille (2.896.586.111) francs CFA.


Les rapports d'enquête avaient révèlé qu'une grande partie de ces sommes avaient été transférées au Ghana voisin.


Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire-Mali : La junte n'a pas braqué la BCEAO et les banques pour éviter le scénario ivoirien de 2010, révélations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Eh oui tout cet argent qui était censé revenir aux fonctionnaires et qui a été planqué hors du Pays. Triste. La junte malienne, n'a pas suivi l'exemple ivoirien et a fait le bon choix.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Ça explique peut être le choix du Ghana pour des gens comme katina
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Les GORS font du bruit pour rien. Tout le monde connait Gbagbo et son groupe. Des braqueurs comme ça. LA CASA DE PAPEL.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
ok, on comprend pourquoi ils sont tous allés au Ghana et qu'ils y sont restés...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Très intéressant et peu surprenant...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
300 milliards detournees vers le Ghana par quel mecanisme? plus d un demi milliard de dollars qui aurait laisse des traces vers le Ghana voisin de ce qui est avancé , bon qu on nous explique comment il peut etre possible de detourner pareil somme vers le Ghana, il me semble que la Beceao a partir de Dakar regule toutes les transactions donc que la Beceao nous explique. Une fois le hiatus ici est mis sur les accuses mais les accusateurs n expliquent jamais comment c est possible, on se rappele du braquage de Sia Popo a qui on aura impute un vol de plus 2 illiards pour se rendre compte plus tard que la somme volee anooncee etait bien en deca de ce que Sia Popo et ses copains ont pu vraiment retirer. A ceux qui voient les maisons et voitures luxueuses a Abidjan vous avez peut etre un debut de piste
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
Soro, ex-etudiant, ex-rebel est milliardaire aujourd'8 grace a la BCEAO. Merci a la junte du Mali sur ce point.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KPAKOUE
Des annonces de ce genre sont faites à l'endroit des analphabètes. Dommage pour le peuple !
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Faut-il le souligner en 2010, c'est le vaurien président déchu qui avec ses sbires sauvages a donné l'ordre de dévaliser les banques, y compris la banque centrale. Même Saddam n'aurait pas ou faire mieux... On n'avait jamais vu cela en Afrique.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
N'importe quoi! De quoi parle t'on? Épuis les leader du FPI comme Bohoun bouabré sont morts par manque de finance la. Encore n'importe quoi.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Je dis oooh, la bceao appartient à qui et travaille pour qui ???. L'argent qui y est déposé est faite par qui et au compte de qui ???. Chaque état connait son avoir à la bceao. Et c'est la 1ere fois au monde que la France et ses sous-préfets interdisent à un état, le plus gros contributeur, d'avoir accès à son argent qu'il a déposé dans sa banque. Attention à de telles comportement qui n'existent nul part par ailleurs, car un état n'est pas un particulier pour parler de "braquage"!!!. Un état a droit de vie ou de nationalisation sur toute société exerçant sur son territoire. Un établissement bancaire exerçant sur le sol d'un pays ne peut s'opposer aux injonctions de cet état. Partant la bceao n'est pas au dessus des lois Ivoiriennes. Et qui plus est, seul le mossi parle de "braquage", car ni la bceao ni les autres états n'ont porté plainte contre la CI. Et le plus rigolo dans cette histoire, c'est que le mossi a été payé sur le butin de son soit-disant "braquage" et a accepté cette somme sans rien dire !!!!. Voyez-vous cela un receleur qui accuse ????. Que dire quant la bêtise humaine atteint un tel paroxysme, et que des cougolos vides en sont friands. Eeeh allah!!!! nous te demandons d'avoir pitié d'eux, vraiment pitié!!!!!!.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
c'est du n'importe quoi!!! quand on a le peuple avec soi on ne peut jamais prendre cette mauvaise décision de braquage de banques .est-ce que quand guéi est venu en 2000 il a braqué des banques?arrerez de distraire les gens avec vos arguments tordus
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement