Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali: Coup d'Etat, la CEDEAO favorable à une transition d'un « an » conduite par un civil ou un militaire à la retraite
 

Mali: Coup d'Etat, la CEDEAO favorable à une transition d'un « an » conduite par un civil ou un militaire à la retraite

 
 
 
 4865 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 août 2020 - 15:14

Rencontre entre la CEDEAO et la junte militaire



Les médiateurs de la CEDEAO se sont dits favorables à une transition, non de trois ans, comme l’avait suggéré la junte militaire au pouvoir, mais pour un an.


Si le retour de l’ex-Président IBK aux affaires n’est plus à l’ordre du jour, la CEDEAO a fait savoir aux militaires, auteurs du coup d'État malien que la région, qu'elle accepterait un gouvernement de transition dirigé par un civil ou un officier de l'armée à la retraite pour une durée maximale de 12 mois.


 

«La Cedeao trouverait acceptable l’idée d’un « gouvernement par intérim dirigé par un civil ou un militaire à la retraite » pour une période de transition de « six, neuf, ou douze mois » au Mali, avant l’organisation d’élections dans le pays, indique le communiqué de la présidence nigériane. 


La question est désormais de savoir si la junte acceptera une transition d’un an car celle-ci avait émis son désir de l'assurer pour un délai de trois ans.


Les négociations sont toutefois en bonne voie, car l’ex-chef de l’Etat IBK, qui ne souhaite pas reprendre les rênes du pouvoir, a pu regagner son domicile mercredi, 10 jours après sa chute.


Âgé de 75 ans, Ibrahim Boubacar Keïta avait été arrêté avec plusieurs autres responsables le 18 août, lors du putsch mené par des officiers maliens après des mois de contestation.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali: Coup d'Etat, la CEDEAO favorable à une transition d'un « an » conduite par un civil ou un militaire à la retraite
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La CEDEAO commence à mettre de l'eau dans son vin... Le plus important, "la grippe Malienne" est en train tomber et réinstaller le "con-biologique" IBK n'est plus envisageable . Tout est discutable et tout conflit socio-politique peut trouver une solution. Laissons les Maliens proposer les solutions de leur crise politique sous la supervision de la CEDEAO. C'est énervant et stressant de voir des coups d'Etat à répétitif dans un pays.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement