Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : BTS 2020, en cas de non paiement intégral de leurs émoluments les syndicats d'enseignants menacent de  boycotter l'examen ce lundi
 

Côte d'Ivoire : BTS 2020, en cas de non paiement intégral de leurs émoluments les syndicats d'enseignants menacent de boycotter l'examen ce lundi

 
 
 
 4312 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 septembre 2020 - 09:35

Le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur Privé de Côte d'Ivoire ce vendredi à Abidjan (Ph KOACI)


La question des émoluments dus à plusieurs milliers d'enseignants du supérieur privé de Côte d'Ivoire pour leurs prestations à l'examen du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) session 2019, longtemps décriée par les concernés, n'a toujours pas trouvé de solutions.


Ce, en dépit des assurances de la tutelle. Et à quatre jours du BTS 2020, dont les épreuves débutent le lundi prochain, les enseignants qui se disent non seulement trahis par leur tutelle et convaincus que toutes les conditions ne sont pas réunies pour l'organisation dudit examen n'entendent pas de si tôt lâcher prise.


À moins de voir toutes leurs préoccupations satisfaites. Dans une déclaration qu'ils ont prononcée ce jour à Abidjan, dont KOACI a reçu copie, ces milliers d'enseignants réunis au sein de la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur Privé (CNESUP) et du Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur Privé de Côte d'Ivoire (SYNASUP) appellent les candidats du BTS 2020 à rester chez eux tout en exigeant du gouvernement le paiement intégral et sans délai des émoluments dus aux enseignants.


 

"Depuis pratiquement un an que nous attirons l'attention des différents ministres qui se sont succédé à la tête du département ministériel en charge de l'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique sur la nécessité d'éponger tous les émoluments dus aux enseignants du supérieur privé, relatifs aux prestations du BTS 2019. En dépit de nos interpellations, la situation n'a pas changé d'un iota. Pis, avec la mesure annoncée de suppression de la phase orale et certaines matières pour des filières spécifiques, c'est, sans nul doute, à la baisse du niveau d'évaluation que veulent soumettre nos étudiants, le gouvernement ivoirien. Au regard de tout ce qui précède et pour une crédibilité des examens du BTS, nous collectif des syndicats du supérieur privé exigeons le report de l'examen du BTS 2020 et invitons la tutelle à une discussion incessante en vue de l'adresse de nos préoccupations.", a déclaré Jean Marc Bomisso porte-parole du Collectif.


Aussi, les enseignants en courroux qui disent revendiquer des milliers de membres ont-ils appelé leurs collègues enseignants des grandes à rester solidaires de la lutte en s'abstenant de toute activité du BTS jusqu'à ce que toutes les émoluments, estimés à plus de 800 millions, soient entièrement reversés aux enseignants du supérieur privé.


Enfin, les enseignants du supérieur privé qui restent convaincus du poids qu'accorde le président de la République à la promotion de l'excellence,ont appelé celui-ci à une implication personnelle sur le sujet à l'effet de son évacuation.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Communiqué d'Orange relatif au respect de la vie priv...
 
 
Côte d'Ivoire : Communiqué d'Orange relatif au respect  de la vie privée de ses clients et à la confidentialité des données émanant de ses réseaux
Société
 
Côte d'Ivoire : Décédé vendredi, le ministre Sidiki Diakité inhumé lun...
 
 
Côte d'Ivoire : Décédé vendredi, le ministre Sidiki Diakité inhumé lundi à Grand-Bassam
Côte d'Ivoire : Sud-Comoé,  la Sous-préfecture d'Adaou dotée dans 18 mois d'un lycée professionnel d'un coût global de 6 milliards de FCFA
Société
Côte d'Ivoire : Sud-Comoé, la Sous-préfecture d'Adaou dotée dans...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Togo :  Aspiration et clés des Evêques pour un Togo nouveau, appel à rouvrir les églises
Société
Togo : Aspiration et clés des Evêques pour un Togo nouveau, appe...
Togo il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente,  l'axe Jacqueville- Toukouzou-Hozalem bientôt bitumé
Société
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : BTS 2020, en cas de non paiement intégral de leurs émoluments les syndicats d'enseignants menacent de boycotter l'examen ce lundi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Tout ces milliards siphonnés malicieusement des mains des jeunes en quête d'emploi , concours, examens scolaires servent à quoi ? A chaque fois nous sommes devant des situations pareilles. Pour un concours de 1000 places ont va enregistrer au moins 50.000 candidats et si chaque candidat paye par exemple 30.000F cela ferait 1,5 milliards de FCFA et avec on n'arrive pas à payer les agents. Pour un Etat normal qui n'a pas l'intention d'appauvrir davantage son peuple il faut absolument limiter le nombre de candidats en fonction du nombre de postes à pourvoir sinon ça s'appelle ça abus de faiblesse.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Oh... Oh...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement