Libéria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : 500 millions F CFa disparus sur les comptes bancaires du fils de Sirleaf, deux employés arrêtés
 

Liberia : 500 millions F CFa disparus sur les comptes bancaires du fils de Sirleaf, deux employés arrêtés

 
 
 
 6435 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 septembre 2020 - 18:54

Charles Sirleaf, en lunettes (ph)


Deux employés d’une banque privée au Liberia, le Guaranty Trust Bank Liberia (GT-Bank), sont accusés pour avoir prétendument retiré plus de 10 millions de dollars Libériens et 886 580 dollars US, soit un équivalent d’environ 500 millions de F Cfa, des comptes de salaire et d'épargne de Charles Sirleaf, le fils de l'ancienne Président Ellen Johnson Sirleaf.


La police a de ce fait arrêté les deux employés de la GT-Bank. En attendant leur comparution en justice, les deux accusés été mis en liberté provisoire après que leurs avocats aient déposé une caution auprès du tribunal.


Selon les premières informations, les accusés, Andrea et Genesis, ont été affectés en tant que chargé des comptes personnels et familiaux de Sirleaf à GT-Bank mais il a été établi le 08 septembre dernier, un transfert d’une importante somme d'argent des comptes personnels et familiaux de Sirleaf.


 

L’accusation portée par Jonny Momoh, l’avocat du plaignant, révèle qu’entre le 23 avril et le 25 mai, la Police a reçu une plainte dans laquelle il est allégué qu'en 2017, 2018 et 2019, il y a plusieurs retraits non autorisés des comptes personnels et familiaux du sieur Sirleaf.


Pour vérifications des faits, le plaignant et son épouse ont été invités à la section médico-légale du tribunal correctionnel pour des examens d'écriture. Des employés de la banque, dont les deux suspects susmentionnés, ont été aussi invités pour les besoins de l’enquête.


Au cours de l’enquête menée auprès des prévenus, il a été établi que les deux accusés ont utilisé de fausses signatures pour retirer l’argent de Sirleaf de ses comptes en son absence, et ont reconnu avoir apposé leurs signatures sur les différents bordereaux de retrait.


Sur la base de ces découvertes, une accusation a été portée contre la banque pour une mauvaise gestion des biens qui leur ont été confiés. Les deux employés de la banque qui sont le cerveau de l’opération ont été par conséquent inculpés de crimes, de vol de propriété, de contrefaçon, d'aide à la consommation du crime et de complot criminel.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'ordre face aux casseurs est elle stratégique?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que pe...
 
1301
Oui
31%  
 
2731
Non
66%  
 
135
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement