Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le CICR préoccupé par l'intensification des violences jihadistes dans le Sahel
 

Burkina Faso : Le CICR préoccupé par l'intensification des violences jihadistes dans le Sahel

 
 
 
 2098 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2020 - 11:21

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s’est dit est extrêmement préoccupé par les niveaux de violence dans le Sahel, rappelant que la population civile doit être protégée et épargnée en vertu du droit international humanitaire.


Selon le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, qui a effectué une visite dans la région, « Il s’agit d’une crise complexe liée à une multiplicité de facteurs que sont la hausse de la violence et des décès, la fermeture des établissements de santé, les effets du changement climatique et la pandémie de Covid-19 ». 


Au Niger et au Burkina Faso,, les gens sont frappés de plein fouet par toute une série de difficultés qui les plongent dans la souffrance, a-t-il déclaré. 


Les combats et les déplacements forcés empêchent les agriculteurs d’accéder à leurs champs, ce qui met des familles entières en difficulté. 


 

Peter Maurer a réaffirmé la volonté du Comité international de la Croix-Rouge, d’augmenter son soutien aux populations affectées par les violences terroristes, les changements climatiques, et le Covid-19.


Le CICR a récemment ajouté 12 millions de francs suisses (environ 13,2 millions de dollars) à son budget opérationnel pour la région du Sahel.


 Ces fonds seront consacrés à renforcer la protection des civils, à soutenir la fourniture de services essentiels et à aider les communautés touchées par la violence à rétablir leurs moyens de subsistance.

 

« Partout dans le monde, les budgets des États sont mis à mal par les répercussions du Covid-19 sur la santé et l’emploi. Or cette région a plus que jamais besoin d’aide pour atténuer les conséquences désastreuses des conflits armés et des risques climatiques », a indiqué Peter Maurer.


En plus des visites sur le terrain, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer a eu des échanges avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. 


Les civils paient le plus lourd tribut à la violence. Plus de 4660 personnes ont péri au premier semestre de 2020 selon des données du projet ACLED (Armed Conflict Location & Event Data Project). 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le CICR préoccupé par l'intensification des violences jihadistes dans le Sahel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
##la population civile doit être protégée et épargnée en vertu du droit international humanitaire## En vertu du droit humanitaire, qui prône l'enseignement du djihadisme !?...Un monde faux.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter