Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Rentrée scolaire sur fond de Covid-19, l'impossible équation du gouvernement
 

Cameroun : Rentrée scolaire sur fond de Covid-19, l'impossible équation du gouvernement

 
 
 
 909 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 octobre 2020 - 07:48


 (Ph)

Au Cameroun, la rentrée scolaire 2020/2021 a lieu ce 5 octobre après plus de 5 mois de vacances en raison de la pandémie de coronavirus. Des centaines de milliers d’élèves vont donc reprendre le chemin de l’école.  


Les autorités ont pris un certain nombre de mesures pour freiner la propagation du coronavirus en milieu scolaire. Ces mesures seront-elles appliquées ? Décryptage. 

Face à la pandémie de covid-19 le gouvernement prescrit le port du masque, l’usage du flash à l’entrée des établissements scolaires, la distanciation sociale, un seau d’eau à robinet avec du savon pour se laver les mains.

 Le nombre d’élèves par classe est désormais limité à 50 par salle. Les ministres des Enseignements secondaires et de l’Education de Base ont prescrit le système de mi-temps ainsi que le e-learning.  


Innovation majeure


Pour cette année, l’innovation majeure au Cameroun est le système de mi-temps qui est très critiqué. De 07 à 12h en matinée, et de 12h à 17h30 pour l’après-midi.

Certains experts critiquent l’ «impréparation » du gouvernement. 

Ces experts estiment qu’il sera difficile voire impossible d’empêcher aux enfants de s’embrasser et de célébrer les retrouvailles après plus de cinq mois de séparation.


De même pensent-ils, les petits de la maternelle et du primaire ne vont pas respecter la distanciation sociale. 

Sur le système de mi-temps rendu impossible en raison du manque d’enseignants Laurent Serges Etoundi Ngoa le ministre de l’Education de Base a parlé « d’option ».


 

Pour Laurent Serge Etoundi Ngoa, le système de mi-temps n’est pas « obligatoire.»

« La proportion des écoles qui feront la mi-temps est très faible », a souligné le ministre de l’Education de Base.

Pour de nombreux observateurs, le système de mi-temps suppose une diminution du nombre d’heures d’enseignement. Il suscite donc des inquiétudes chez de nombreux parents et intervenants du système éducatif. 


Dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest secouées par la crise anglophone depuis fin octobre 2016, aucune mesure spéciale n’a été prise pour protéger les enfants.

Même si, des leaders anglophones appellent à la reprise des classes, de nombreux séparatistes armés s’y opposent. Il n y a donc pas de sécurité pour les élèves dans un tel contexte.


Fuite en avant


Les innovations annoncées pour cette rentrée scolaire 2020/2021, mettent à nu les incohérences du régime Biya.

Les mesures barrières et de restrictions contre la propagation du Coronavirus ne sont plus appliquées dans les marchés, dans les églises, les bus de voyages etc…


 

Dans les rues, peu de camerounais portent encore le masque de protection. Le non port du masque de protection n’est pas sanctionné. De quels moyens de coercition dispose le gouvernement pour imposer le respect des mesures barrières dans les écoles ?  


S’agissant de l’évolution de la pandémie sur le terrain, 20 924 de contamination ont été confirmés. Et 420 décès enregistrés. Selon le ministre de la Santé publique, le Cameroun a enregistré 19764 cas de remissions. Soit un taux de guérison de 94% et 2% de létalité. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement