Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour Bruno Koné, beaucoup dans l'opposition n'ont pas encore tourné la page de 2010 «c'est la conséquence d'une opposition qui est désemparée»
 

Côte d'Ivoire : Pour Bruno Koné, beaucoup dans l'opposition n'ont pas encore tourné la page de 2010 «c'est la conséquence d'une opposition qui est désemparée»

 
 
 
 5020 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 octobre 2020 - 12:57

Bruno Koné, coordonnateur du RHDP dans la région de la Bagoué au nord (Ph KOACI)


L'opposition ivoirienne peine à décoller à moins de 21 jours du prochain scrutin présidentiel. L'appel à la désobéissance civile lancé par Henri Konan Bédié et les groupements et Partis politiques de l'opposition n'a pour l'heure pas encore été massivement suivi par les Ivoiriens.


C'est dans ce contexte que l'opposition appelle le samedi prochain, au stade Félix Houphouët-Boigny, au Plateau à un grand rassemblement pour exiger le retrait de la candidature d'Alassane Ouattara, candidat du RHDP, Parti présidentiel.


Les adversaires d'hier se sont mis ensemble pour une unité d'action pour contraindre à une réforme de la commission électorale indépendante (CEI), la démission du Conseil constitutionnel actuel et le report du scrutin présidentiel.


Ces exigences de l'opposition sont non moins de susciter de la réaction au sein du Parti au pouvoir.


Selon Bruno Koné, qui s'est confié à un quotidien proche du pouvoir, l'opposition ne peut pas se plaindre elle-même réunit les conditions de sa faiblesse. 


 

Il a affirmé qu'avec les agissement de l'opposition, la victoire, le soir du 31 octobre, du RHDP serait encore plus éclatante. 


"Nous nous sommes préparés pour affronter des conditions d’adversité beaucoup plus fortes que celles qui sont devant nous aujourd’hui.", a lâché le Ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme.


Bruno Koné a pointé du doigt la mauvaise fois de l'opposition qui, au lieu de s'attaquer au bilan du chef de l'Etat sortant préfère inventer des histoires tous les jours pour salir le pouvoir.


"Je pense que c’est la conséquence d’une opposition qui est désemparée face à la force du RHDP.", a martelé Bruno Koné.


Pour le coordonnateur du RHDP en charge de la région de la Bagoué, au nord, beaucoup au sein de l'opposition n'ont encore pas tourné la page de 2010.


 

"Beaucoup n’ont pas tourné la page de 2010 et ils pensent qu’on est dans la même situation et que c’est l’international qui va venir décider des choses en Côte d’Ivoire. À l’époque, c’était à la demande des acteurs politiques, puisque ce sont les acteurs politiques eux-mêmes qui ont fait appel à l’international, puisqu’ils ne se faisaient pas confiance. Ils ont alors fait appel à l’ONU et c’est comme ça que la communauté internationale est venue en Côte d’Ivoire, qu’elle s’est immiscée et est allée jusqu’au bout en déclarant qui était le vainqueur, parce que c’est ce qu’on lui avait demandé de faire", a-t-il déclaré.


Enfin, pour le Ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme, 10 ans après, quand on revient encore réclamer aujourd'hui cette communauté internationale, c’est qu’il y a un problème. 


"Cette communauté internationale connaît les codes diplomatiques. Elle sait ce que c’est que la démocratie. Je peux vous dire qu’elle ne va pas se mêler de ce qui se passe en Côte d’Ivoire. Elle regardera, mais elle sait d’avance que le dernier mot revient aux autorités ivoiriennes. Et aux institutions de ce pays", a conclu le coordonnateur régional du RHDP dans la Bagoué.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour Bruno Koné, beaucoup dans l'opposition n'ont pas encore tourné la page de 2010 «c'est la conséquence d'une opposition qui est désemparée»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
En bon français, on dit c'est une opposition en faillite idéologique et existentielle... Des observateurs avertis l'ont déjà souligné... C'est une opposition de maïs brûlé et d'ignames asséchés... On avance...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Je cite:«"Nous nous sommes préparés pour affronter des conditions d’adversité beaucoup plus fortes que celles qui sont devant nous aujourd’hui.", a lâché le Ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme.» chié !!!les koné la parlent mal deh!!!malheureusement c'est la vérité ce qu'il dit. Le cerveau de bédié est fatigué et trop vieux pour reflechir et comprendre que la generation actuelle a besoin de chose concrete et non de discourt creux pour inciter a la haine. Il prefère perdre son temps a parler de la candidature de ouattara que de mettre en place un vrai projet concret et realiste capable de battre les realisations du rdr. Il refuse aussi de laisser la place a plus jeune que lui pcq le fauteuil est trop confortable. Dramane et son rhdp son la pour 20 ans au moins si ça continue avec cette pensé de l'opposition. Toi affi tellement que tu est nul tu pense que c'est quand dramane ne sera pas candidat que toi tu aura toute les chances pour etre president. Toi meme tu reconnait ton incApacite a faire mieux qu'eux mais tu veut que les ivoiriens aient confiance en toi en t'accordant leurs votes. Pitiant
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement