Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Bras de fer » Mairie de Koumassi-commerçants Haoussa, des Ambassadeurs de la CEDEAO s'imprègnent de la situation
 

Côte d'Ivoire : « Bras de fer » Mairie de Koumassi-commerçants Haoussa, des Ambassadeurs de la CEDEAO s'imprègnent de la situation

 
 
 
 4692 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 octobre 2020 - 09:22

Dans un précédent article, nous faisions cas d’un bras de fer entre la mairie de Koumassi et des commerçants précisément les Haoussa.


Ces derniers projetaient d’entrer en rébellion contre l'autorité du Maire Cissé Ibrahima Bacongo en menaçant d'ouvrir leurs magasins fermés suite à la prise d'un arrêté municipal.


Toujours dans le cadre de cette affaire, nous apprenons que des incidents sont survenus le week-end dernier entre ces commerçants et des agents municipaux.


 Appuyés par des badauds acquis à leur cause, ces commerçants ont érigé des barricades et se sont adonnés à des actes de vandalisme contre les réalisations de la mairie dans ledit quartier.


 

Aussi, informées de ces heurts, les forces de sécurité se sont rendues sur les lieux pour la sécurisation des populations et de leurs biens.


Informés, des Ambassadeurs du Burkina Faso, du Mali, du Niger tous membres de la CEDEAO, sont s’enquérir de la situation réelle quant à la question du quartier Haoussabougou, auprès du Maire Ibrahim Cissé Bacongo.


Le Ministre leur a expliqué la chronologie des faits, avec en ligne de mire, le point d'achoppement de cette situation qui, à l’évidence, n'a pas lieu d’être. En outre, il a fait savoir que ce sont des activités qui sont visées par l'arrêté municipal qu’il a pris et non la communauté haoussa. Pour lui, les Haoussas ne sont pas interdits de vivre en bonne intelligence avec leurs frères ivoiriens, encore moins de mener des activités qui ne sont pas proscrites par l'arrêté dans ledit quartier.


Après les éclaircissements de la lanterne des Ambassadeurs par le Maire Cissé Bacongo, ceux-ci ont dit avoir été édifiés et ont promis une totale collaboration de leurs différentes communautés avec l'autorité municipale, a-t-on informé.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Grand Bassam, un corps repêché dans la lagune de Mooss...
 
 
Côte d'Ivoire : Grand Bassam, un corps repêché dans la lagune de Moossou
Société
 
Libye : «Caricatures de Mahomet », des manifestations anti-Macron écla...
 
 
Libye : «Caricatures de Mahomet », des manifestations anti-Macron éclatent dans l'ouest
Côte d'Ivoire : Décès de l'ex-secrétaire exécutif du Comité national de pilotage du redéploiement de l'administration en zone ex CNO
Société
Côte d'Ivoire : Décès de l'ex-secrétaire exécutif du Comité natio...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, un saurien en divagation capturé
Société
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, un saurien en divagation capturé
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire : Examens de fin d'année, les inscriptions ouvertes du 19 octobre au vendredi 11 décembre 2020, délai de rigueur
Société
Côte d'Ivoire : Examens de fin d'année, les inscriptions ouvertes...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Bras de fer » Mairie de Koumassi-commerçants Haoussa, des Ambassadeurs de la CEDEAO s'imprègnent de la situation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Vous avez fait de ce pays un pays CEDEAO avec un mokochi en tête. Alors, assumez! Bandécons!
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Des électeurs du rdr,ces ahoussa....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement