Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour ramener la paix dans les cœurs, la PSCPD fait des recommandations
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, pour ramener la paix dans les cœurs, la PSCPD fait des recommandations

 
 
 
 1604 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 02 novembre 2020 - 21:08

Doumbia Soumaïla lisant sa déclaration (ph KOACI) 



Dans le cadre de ses objectifs de promotion de la démocratie et la bonne gouvernance, la Plateforme de la Société Civile pour la Paix et la Démocratie (PSCPD), engagée et mobilisée pour que ces élections de 2020 soient pacifiques et crédibles en Côte d'Ivoire, a déployé 60 observateurs sur l'étandue du terrain national dont 30 dans la région de Gbêkê.


Le samedi 31 octobre dernier comme indiqué par Doumbia Soumaïla, coordonnateur général de la PSCPD au cours d'un point de presse tenu dans les locaux de sa structure ce lundi 02 novembre,

« des ivoiriens se sont rendus aux urnes pour l'élection présidentielle dans un contexte de tensions, de violences et d'opposition entre acteurs politiques. L'opposition a lancé un appel à la désobéissance civile et affiché sa volonté de boycotter le scrutin de ce 31 octobre. Malgré le contexte sensible décrit précédemment, cette élection s'est finalement tenue.»


 

Après avoir fait un large tour d'horizon sur ce processus électoral en évoquant la question de la liste électorale et des cartes d'électeurs, des dépôts des candidatures, la campagne électorale et le déroulement des opérations de vote, la PSCPD, selon son premier responsable qui estime que « face à ce climat tendu et belliqueux, et si on n'y prend garde, notre nation risque de retomber dans un conflit meurtrier comme par le passé...», a fait certaines propositions.


Afin d'éviter cette tragédie à la Côte d'Ivoire, la PSCPD a recommandé au gouvernement "l'ouverture d'un dialogue avec l'opposition...", à la commission électorale indépendante " agir dans le strict respect du cadre légal", aux partis politiques et candidats "lancer des appels à la non-violence aux militants et sympathisants...", aux forces de défense et de sécurité " de maintenir l'ordre dans le cadre légal et le strict respect des droits de l'homme...", aux différents médias "respecter l'éthique et la déontologie du métier de journaliste...", aux leaders religieux et traditionnels "continuer à prêcher la paix et la concorde sociale..." et enfin aux acteurs de la société civile "intensifier leur rôle de veille et d'alerte..."


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour ramener la paix dans les cœurs, la PSCPD fait des recommandations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement