Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : L'ONU condamne les attaques armées contre les écoles en zone anglophone
 

Cameroun : L'ONU condamne les attaques armées contre les écoles en zone anglophone

 
 
 
 2239 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 novembre 2020 - 13:48

L’Onu condamne les attaques armées perpétrées ces dernières semaines contre les écoles dans les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Les deux régions, majoritairement peuplées de camerounais d’expression anglaise sont secouées par la crise anglophone depuis fin octobre 2016. 


Matthias Z. Naab le coordonnateur humanitaire du système des nations unies au Cameroun a condamné fermement ce jeudi, « les attaques répétées » contre les enfants, les enseignants et les établissements scolaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.


Au moins trois établissements scolaires ont été pris pour cibles en deux jours par des hommes armées. 


Le 24 octobre dernier, une attaque armée dans une école primaire de Kumba a fait 7 morts dont 1 garçon et six filles âgés de 9 à 12 ans.


Mardi 3 novembre, des hommes armés non identifiés ont enlevé, au moins 11 enseignants et membres du personnel scolaire de deux écoles primaires et secondaires protestantes de Kumbo (83.000 habitants), dans la région du Nord-ouest.


Le lendemain, des hommes armés ont également attaqué l'établissement Kulu Memorial College situé dans de la cité balnéaire de Limbé (Sud-ouest).


 

 Après avoir infligé des violences corporelles aux élèves et aux enseignants, les assaillants ont saccagé les locaux et détérioré une bonne partie de l’établissement scolaire.


 Le même jour, à Fundong dans la région du Nord-Ouest, neuf élèves d’un lycée ont été kidnappés sur le chemin de l’école avant d’être relâchés quelques heures plus tard.


Le gouvernement attribue aux bandes armées séparatistes ces attaques non revendiquées.


L’armée régulière affronte les groupuscules séparatistes dans les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.


 

Crimes contre l’humanité 


Selon le coordinateur humanitaire de l’Onu, « ces actes pourraient constituer des crimes contre l’humanité s’ils sont prouvés devant un tribunal, et leurs auteurs et ceux qui les soutiennent, y compris ceux de la diaspora, doivent être tenus pour responsables », a averti monsieur Naab.


« Les enseignants ne doivent pas être soumis à des violences ou des menaces de quelque manière que ce soit », a insisté Matthias Z. Naab


Le Coordinateur humanitaire de l’Onu a par ailleurs réitéré son appel au dialogue pour que tous les acteurs armés respectent leurs engagements en vertu du droit international.

 

 Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : L'ONU condamne les attaques armées contre les écoles en zone anglophone
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
ATROCITÉS INDICIBLES... Voici ce que les animaux sauvages frontistes et PDCI et moustiques voudraient voir chez nous alors qu'ils ont leurs enfants à l'abri... Que des imbéciles... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, annonce de vaccination avec le vaccin de thérapie génique de Pfizer, avez vous peur?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans...
 
3437
Oui
72%  
 
1238
Non
26%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement