Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Roch Kaboré réélu pour un second mandat avec 57,87%
 

Burkina Faso : Roch Kaboré réélu pour un second mandat avec 57,87%

 
 
 
 3313 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 novembre 2020 - 13:54

Kaboré


Le président du Burkina Faso Roch Marc Kaboré a été réélu pour un deuxième mandat avec 57,87% de voix devançant le candidat de l’ex parti au pouvoir Eddie Komboïgo (15,48%) et le chef de l’opposition Zephirin Diabré (12,46%). 


M. Roch Marc Christian Kaboré avec 57,87% des suffrages est déclaré provisoirement élu président du Faso pour un mandat de cinq ans à l’élection du 22 nouveau, a déclaré le président de la Ceni, Newton Ahmed Barry.


M. Kaboré réalise ainsi une victoire au premier tour comme en 2015. 


Ses principaux rivaux comme Eddie Komboïgo le président du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) est classé 2e avec 15,48%. 


 

Le chef de file de l’opposition Zephirin Diabré de l’UPC) arrive en troisième position avec 12,46 %, selon les résultats provisoires. 


Les candidats, qui ont dénoncé des fraudes lors des élections, n’ont pas assisté à la proclamation des résultats


Seule la femme candidate Monique Kam, qui est arrivé en 12ème position avec 0,53%, y a assisté aux côtés de trois représentants de candidats dont Simon Compaoré, directeur de campagne de Kaboré et président du mouvement du peuple pour le progrès. 



 

Tout candidat au scrutin peut contester la régularité des opérations électorales sous la forme d’une requête adressée au président du Conseil constitutionnel, dans un délai de sept jours. 


Les résultats définitifs seront validés quatorze jours suivants le délai des requêtes. 


Boa, correspondant permanent de KOACI au Burkina Faso


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Roch Kaboré réélu pour un second mandat avec 57,87%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Décidément, les UN COUP KO SE SUIVENT dans nos pays. Chez nous c'était plus que le un coup KO. En tant qu'observateur nous constatâmes (passé simple) que c'était un plébiscite. Le peuple a parlé avec son vuvuzela irremplaçable et immuable. On avance donc... RDV dans 5 ans pour les perdants... C'est ça la démocratie...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Nous eûmes le même constat...rdv dans cinq ans pour le coup K.O d'hambak
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement