Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bien qu'en fuite et recherché, le blocus devant la résidence de Mabri Toikeusse levé
 

Côte d'Ivoire : Bien qu'en fuite et recherché, le blocus devant la résidence de Mabri Toikeusse levé

 
 
 
 9237 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 27 novembre 2020 - 10:29

Mabri Toikeusse


Le président de l’Union pour la démocratie et pour la paix (UDPCI), recherché pour sa participation à la mise en place d'un Conseil national de transition (CNT), organe qui devait se substituer aux institutions de la République, est toujours en fuite.


Depuis le 3 novembre 2020 dernier, sa résidence était soumise à un blocus du fait de la présence des forces de l'ordre et de sécurité.


KOACI apprend que le dispositif qui avait été dressé devant la résidence de l'ex-ministre a été levé ce mercredi.


Cette information a été confirmée le secrétaire général de l’UDPCI, Jean Blé Guirao qui, joint, a confirmé la levée du blocus autour de la résidence du Dr Albert Mabri Toikeusse, sise à Marcory. 


 

« Depuis hier (mercredi 25 novembre 2020, ndlr) à 11 heures, le blocus a été levé. Les forces de sécurité qui étaient présents ont quitté les abords de la résidence. Ce matin (hier jeudi 26 novembre 2020, ndlr), j’ai envoyé des émissaires à la résidence pour faire le constat. Je peux donc confirmer que le blocus a été levé. Ceux qui étaient à la résidence ont pu sortir pour aller dans leurs familles, parce qu’ils n’y habitent pas tous.», a laissé entendre Blé Guirao.


Pour rappel, Mabri Toikeusse, président de l'UDPCI, membre d'une union de plateformes de l'opposition, avait participé à la mise en place du mort-né (CNT) au lendemain d'une présidentielle du 31 octobre dernier tachée de morts survenues après des violences suite à un boycott d'une partie de l'opposition et le maintien de mots d'ordre malgré les exigences de levées de la communauté internationale dans un contexte de contestation de légitimité constitutionnelle de candidature d'Alassane Ouattara qui remportera au premier tour le scrutin.


Également poursuivi pour une affaire de dette de 1,2 milliards de Fcfa au député Méambly que, selon nos informations, les avocats de Mabri souhaitent voir être réglée "à l'amiable", nombreux sont ceux qui pensent que l'ancien "Meeciste" jouit ou a joui de complicité à haut niveau du Pays, pour "se cacher".


 

Un temps annoncé au Ghana, Mabri serait bel et bien en Côte d'Ivoire, mais où ? Sera-t-il un jour véritablement arrêté ?


A suivre...


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bien qu'en fuite et recherché, le blocus devant la résidence de Mabri Toikeusse levé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
quoi de plus normal eh puis sous l'ancien regime la maison aurait été criblées de balles a l'armes lourde comme chez Guei et meme chez Mangou.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ce type traine tellement de casseroles entre rappelez vous l'affaire de sa femme et de ses enfants foutus à la rue, les détournements au ministère de l'enseignement, la dette à Meambly et tout ce qu'on a vu durant cette présidentielle... Il a des complicités avec des hautes personnalités du pays c'est évident, ça saute aux yeux sinon ça fait longtemps qu'il aurait été arrêté. Du cinéma...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Depuis Houphouët-Boigny, qui n'a pas mangé arachide !? Tout le monde...donc si les uns trainent des casseroles, d'autres sont assis sur les marmites. C'est ce qui est vrai.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Tchoco nan tchaca on va attraper cet énergumène. Ah bon, donc lui il appelle les autres à se faire bruler avec leurs familles et lui court en brousse se cacher...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement