Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, l'opposition boycotte la séance plénière et demande la libération des siens en prison
 

Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, l'opposition boycotte la séance plénière et demande la libération des siens en prison

 
 
 
 8029 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 décembre 2020 - 13:41

Députés de l'opposition (archives)


Ce mardi 1er décembre 2020, l'Assemblée nationale s'est réunie en séance plénière pour analyser des projets de loi.


Cette séance du jour fut l'occasion pour les députés de l'opposition de constater que, selon eux, "la plénière de ce jour se tient dans un contexte socio-politique délétère qui ne garantit pas la sécurité des députés de l’opposition, malgré leur immunité parlementaire".


Dans une déclaration dont copie est parvenue à KOACI, les trois (3) groupes parlementaires de l'opposition à savoir PDCI-RDA, VOX POPULI, RASSEMBLEMENT, ont tenu à rappeler l’arrestation le mardi 3 novembre 2020, du député Maurice Kakou Guikahué, Président du groupe Parlementaire PDCI-RDA, ancien Ministre de la République et celle du député Pascal Affi N'guessan intervenue le 6 novembre 2020, tous pour défiance et complot envers l'Etat après la tentative "morte-née" de renversement de l'ordre constitutionnel au lendemain de la présidentielle du 31 octobre dernier via le Conseil national de transition (CNT).


 

Pour les députés de l'opposition l'interpellation de ces deux personnalités, placées sous mandat de dépôt, en violation flagrante de leur immunité parlementaire et de leurs statuts d’anciens Ministre et Premier Ministre qui exigent, de par la loi, des procédures pénales particulières ne garantie pas la sécurité des députés de l'opposition.


Rappelant aussi l'incarcération en date du 23 décembre 2019 pour tentative de coup d'Etat des députés de l’opposition, notamment du groupe Parlementaire Rassemblement, parmi lesquels le député Lobognon Alain, les députés de l'opposition ont dénoncé des arrestations qualifiées "d'arbitraires", exigé la libération "sans délais" de leurs collègues en détentions et l’arrêt des poursuites judiciaires.


Enfin, en attendant une libération de leurs collègues en attente de jugement, les groupes parlementaires PDCI-RDA, VOX POPULI, RASSEMBLEMENT ont décidé de s'abstenir de participer aux travaux du jour.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, l'opposition boycotte la séance plénière et demande la libération des siens en prison
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
je vais expliquer une petite chose a ces plaisantins je les cite ", en violation flagrante de leur immunité parlementaire " bande de rigolos voici la definition d'immunité :""""L'immunité parlementaire est une disposition du statut des parlementaires qui a pour objet de les protéger dans le cadre de leurs fonctions des mesures d'intimidation venant du pouvoir politique ou des pouvoirs privés et de garantir leur indépendance et celle du Parlement"""" la partie importante c'est """dans le cadre de leurs fonctions """ est ce que dans les fonction d'un parlementaire on peut dire de casser des urnes, bruler des bus, empêcher physiquement qlq un qui veut aller voter de voter et pour finir est ce que un parlementaire peut déclarer un pouvoir et un coup d'état tranquillement dans ces fonction si vous répondez a cela le reste est clair pour vous a bon entendeur ...je vous renvoi a l'ethiopie avec le traitement du recent prix nobel de la paix , etcccc
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Personne n'est au dessus de la loi, pas même un député ou tout politique que ça soit. Dommage que ces députés complices n'aient pas rappelé les faits graves qui ont amené les arrestations.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Bien sûr, dramane ouattara lui, est au dessus de la Loi et personne, pas même ses députés et vous autres moutons, ne lui rappelez celà. Voilà le paradoxe de votre supposé respect des lois...uniquement par les autres, bien sûr, car je n'ai vu jusqu'à présent un député ou un politique rdr être inquiété par la justice. Pourtant, Dieu sait ce que certains de vos responsables ont fait ou tenu comme propos. Me parlez surtout pas des députés dissidents pro soro eux, qui croupissent en prison sans procès. Alors, dites moi, par exemple, la député rdr i biè kissè a-t-elle fait l'objet d'une information judiciaire pour injures et menaces sur autrui ? Au moins cela. Oupss! J'oubliais qu'insulter le c.. d'une femme est devenu un fait banal dans notre société, donc sans gravité pour une député rdr. Arrêtez donc vos mensonges la, nous sommes tous des contemporains.
 
 il y a 1 an
BenMar87
que celui qui est sans péché jette la première pierre
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Nous l'avons dit et redit ici même. Cet absentéisme et obstructionisme délibérés de la part de ces soi-disant élus doivent être sanctionner. N'y a-t-il pas de règles dans ce parlement pour un minimum de discipline dans la conduite des affaires du Peuple. Il faut PONCTIONNER leurs salaires pour commencer. Voyons... Le reste du peuple doit travailler pour mériter son salaire. Alors ? On doit avancer-là...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement