Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Après la levée du dispositif sécuritaire autour de sa résidence, Maurice Kamto va poursuivre son combat
 

Cameroun : Après la levée du dispositif sécuritaire autour de sa résidence, Maurice Kamto va poursuivre son combat

 
 
 
 2200 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 décembre 2020 - 09:53


Les autorités camerounaises ont annoncé mardi la levée du dispositif sécuritaire autour du domicile de Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Mais, ce dernier reste sous le viseur des instances judiciaires. Il a promis de poursuivre le combat pour le départ du régime Biya du pouvoir.


Le gouvernement camerounais dit avoir décidé de « réajuster » les mesures prises pour mettre en échec le « mouvement insurrectionnel » lancé par le Mrc le 22 septembre dernier.


À ce titre les forces de l’ordre ont levé leur dispositif sécuritaire autour de la résidence de Maurice Kamto a annoncé René Emmanuel Sadi, le ministre de la communication.


Toutefois, les procédures engagées contre les meneurs et les organisateurs de ce "mouvement insurrectionnel" se poursuivent.


 Le leader du Mrc avait annoncé une série de manifestations à partir du 22 septembre 2020 devant aboutir au départ du pouvoir du président Paul Biya en cas d’organisation d’une élection sans résolution préalable de la crise anglophone et révision « consensuelle » du système électoral.


 

Aussi, à la veille du 22 septembre 2020, plusieurs personnes ont été arrêtées dans le cadre de ce mouvement « insurrectionnel ».

« Certaines [personnes] ont été relâchées, d’autres le seront au fur et à mesure de l’évolution des procédures judiciaires et en considération de leur implication et de la menace qu’elles représentent pour la société », indique René Sadi.


« La situation du leader du Mrc et de son parti continueront de faire l’objet d’un examen attentif des instances judiciaires », a-t-il poursuivi.


Poursuite du combat

Selon Maurice Kamto, la justice camerounaise est aux ordres du pouvoir politique.

« Les juges n’obéissent qu’au pouvoir politique qui décide de tout », a-t-il regretté mardi soir dans une déclaration après la levée du blocus de sa résidence. 


Maurice Kamto a demandé à ses partisans de se tenir « prêts » pour continuer le « combat. » 

Il a fait savoir que son « combat » est loin d’être terminé et que même sa « disparition » ne résoudra pas les problèmes du Cameroun.


 

 Ceux qui dirigent ce pays ne rendent pas honneur au Cameroun par les actes qu’ils posent. Ils donnent une mauvaise image de notre pays, a-t-il soutenu.


La levée du dispositif sécuritaire autour de la résidence de Maurice Kamto intervient 48 heures après les élections des conseils régionaux. Le scrutin a été largement remporté par le Rdpc au pouvoir.

La formation que dirige Paul Biya a pris le contrôle de 9 régions sur les 10 que compte le Cameroun. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Après la levée du dispositif sécuritaire autour de sa résidence, Maurice Kamto va poursuivre son combat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voici un autre clown qui s'est autoproclamé président après avoir été laminé. Chez nous ces mêmes clowns opposants ont créé le cnt et pris la fuite... Bande de cancres opposants africains... Comme on le dirait dansmon quartier à Bromocaté ça t'a loupé...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement