Libéria Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  En procès en Suisse, l'ex chef rebelle Alieu Kosiah dément être cannibale
 

Liberia : En procès en Suisse, l'ex chef rebelle Alieu Kosiah dément être cannibale

 
 
 
 1251 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 décembre 2020 - 15:14


Le tribunal (ph)


L’ancien commandant du Mouvement Unifié pour la Démocratie au Liberia (ULIMO), Alieu Kosiah, comparait devant un tribunal à Bellinzone, en Suisse, pour des crimes de guerre et dément avoir mangé des cœurs humains durant la guerre civile qui a ravagé son pays de 1989 à 2003.


Détenu depuis novembre 2014, Kosiah affronte des accusations gravissimes et conteste l’intégralité des faits qui lui sont reprochés. En sa qualité de commandant de l’ULIMO, il aurait enrôlé un enfant soldat, traité cruellement des civils, ordonné pillages et transports forcés, violé une villageoise, tué ou fait tuer 18 personnes et mangé le cœur d’un enseignant d’une église pentecôtiste.


 

En défense contre l’accusation d’être cannibale, Kosiah a fondu en larmes et a demandé aux juges si eux, en tant que blancs, peuvent manger le cœur cru d'un animal. Il leur a ajouté que « si vous dites que quelqu'un mange du cœur humain, allez acheter une viande de vache crue et voyez qui la mangera ».


Outre le démenti d’être un cannibale, Kosiah a nié les allégations de viol et de pillage, y compris le réseau électrique local du district de Foya, comté de Lofa, bastion de l'ULIMO. Il a accusé les procureurs suisses d'avoir conspiré avec Civitas Maxima basée en Suisse et son partenaire libérien, Global Justice and Research Project, pour le kidnapper et nuire à sa vie.


Le 22 mars 2019, le Bureau du procureur général de la Suisse a présenté un acte d'accusation contre Kosiah au Tribunal pénal fédéral, l'accusant de crime de guerre en tant que membre d'une faction militaire lors de la guerre du Libéria de 1989-1996.


L’ULIMO est un groupe rebelle défunt accusé par l’ancienne Commission vérité et réconciliation du Liberia d’avoir commis des atrocités pendant la première guerre civile au Libéria. Il a combattu le National Patriotic Front of Liberia (NPFL) de l'ex-Président Charles Taylor.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : En procès en Suisse, l'ex chef rebelle Alieu Kosiah dément être cannibale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement