Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Enseignement technique et professionnel, le syndicat « Solidarité » se dote d'un bureau de contrôle et de surveillance
 

Côte d'Ivoire : Enseignement technique et professionnel, le syndicat « Solidarité » se dote d'un bureau de contrôle et de surveillance

 
 
 
 2219 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 23 décembre 2020 - 10:01

Le congrès du Syndicat (Ph KOACI) 


Les enseignants du syndicat ‘’Solidarité’’, de l’Union nationale des formateurs de l’enseignement technique et professionnel de Côte d’Ivoire (UNAFETPCI), ont mis en place un bureau pour contrôler les actions du bureau central. 


Dénommé « Bureau du Conseil Syndicale » (BCS), cette nouvelle instance du syndicat ‘’Solidarité’’, qui a été mise en place à l’issue du 6e congrès ordinaire de l’UNAFETPCI, le mardi dernier à Treichville, aura pour tâche de contrôler et de surveiller la gestion et le fonctionnement du Bureau Exécutif National (BEN).

 

Le Prof Tohouri Nado Antoine présidera le BCS. Il sera accompagné par six personnes, qui vont composer le bureau


En plus de la création du BCS, ce congrès ordinaire a vu l’élection pour un mandat de quatre (4) ans, de Ouattara Hamilton, comme nouveau Secrétaire Général National (SGN), du Syndicat’ « Solidarité ». 


Candidat unique, il a été plébiscité par les 87 votants, en obtenant 100% des voix. Ouattara Hamilton, s’engage à repositionner le syndicat « Solidarité », dans l’échiquier du syndicalisme de l’enseignement technique et professionnel. 


 

Après félicité le nouveau bureau, le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Prof Doumbia, a encouragé le syndicat ‘’Solidarité’’, « à continuer d’être un modèle de concorde et de fraternité ».


Pour lui, les rapports entre les syndicats et la tutelle, devraient se faire en toute responsabilité et doivent être vus comme un « partenariat ».


« Le ministère de l’Enseignement supérieur dans sa vision de rendre l’école performant et compétitive, envisage de réformer le système LMD et le BTS. Dans l’optique de ces réformes, on va inviter les syndicats à participer aux discussions pour mener à bien ces réformes », a ajouté le Prof Doumbia. 


Un avis partagé par Kouamé Kouakou Bertoni, porte-parole du COSEFCI (Coalition du secteur éducation et formation de CI), qui a indiqué qu’il faut développer le rôle des syndicats, pour améliorer la qualité de l’école ivoirienne et améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants.


 

Même son de cloche pour Raphaël Zouzou du Collectif de l’enseignement technique, qui a invité les syndicats à se battre contre la corruption, la tricherie, la fraude, l’absentéisme et la précarité des enseignants, afin de les extirper du système éducatif ivoirien. 


Ce 6e congrès ordinaire du syndicat « Solidarité », avait pour thème : « quel syndicalisme pour une école de qualité ». 


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enseignement technique et professionnel, le syndicat « Solidarité » se dote d'un bureau de contrôle et de surveillance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement