Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Recours contre la présentielle 2020, ce que NDC demande à la Cour suprême
 

Ghana : Recours contre la présentielle 2020, ce que NDC demande à la Cour suprême

 
 
 
 3591 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 décembre 2020 - 16:44

John Mahama (ph)


Le contentieux électoral au Ghana est entré dans la phase juridique. Le principal parti de l’opposition ghanéenne, le Congrès National Démocratique (NDC, a déposé un recours à la Cour suprême pour contester les résultats dela présidentielle et des législatives de 2020


John Mahama, le candidat du NDC à la présidentielle a officiellement déposé un recours auprès de la Cour suprême pour contester les résultats de l’élection présidentielle du 07 décembre 2020. Le recours a été déposé ce mercredi 30 décembre 2020 par les avocats de Mahama à la suite de l'audit du parti des résultats de la présidentielle 2020 mais aussi après consultations de la hiérarchie du parti


Griefs du NDC contre les résultats de la présidentielle


Selon le NDC, le recours déposé à la Cour suprême contre les résultats de la présidentielle détaille « de graves violations de la Constitution de 1992 par la Commission Electorale et sa présidente, Mme Jean Adukwei Mensa, dans l'exercice de leurs responsabilités constitutionnelles et juridiques ».


Eu égard aux graves violations alléguées, le recours du NDC au travers de sa pétition demande à la Cour de déclarer que « la prétendue déclaration des résultats de l'élection présidentielle de 2020 proclamés le 9 décembre 2020 est inconstitutionnelle, nulle et non avenue et sans aucun effet ».


 

 D’après les résultats officiels, le candidat Nana Akufo-Addo du parti NPP au pouvoir a remporté la présidentielle avec 51,3% des voix, tandis que M. Mahama, qui est arrivé en deuxième position, a recueilli 47,7%.


L'un des problèmes soulevés par le NDC lors de ses manifestations de ses militants dans le pays a été le trucage présumé des votes dans la circonscription de Techiman Sud qui, selon le parti, aurait pu nécessiter un second tour pour le vote.


Manifestations à coupler avec le recours judiciaire


En marge du recours déposé à la Cour suprême contre les résultats des élections de 2020 à la Cour suprême, l’ancien Président John Mahama a déclaré que le NDC continuera par protester.


Pour cette autre stratégie de contestation électorale, Mahama a publié sur Facebook que durant le procès, « le NDC poursuivra toutes les actions légitimes, y compris les manifestations, pour exiger l'application de l'état de droit et la protection de la vie et des biens des ghanéens ».


Deuxième contentieux électoral dans l’histoire


 

Le recours introduit par le NDC à la Cour suprême est une deuxième dans l’histoire du pays.

Le premier, c’était en 2012 quand le chef de l’opposition d’alors, Nana Akufo-Addo du NPP, a contesté la victoire du Président de l'époque, John Mahama. Ce contentieux avait duré huit mois et s'était clos par la décision de la Cour suprême confirmant Mahama en tant que président constitutionnellement élu.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Recours contre la présentielle 2020, ce que NDC demande à la Cour suprême
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ça aussi c'est la démocratie... Quel bel exemple... Chez nous les animaux opposants obt préféré créer une rebellion et fuir dans la foulée se mettre à l'abri...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, une affaire de poste ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des no...
 
2167
Oui
61%  
 
1243
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement