Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : Deuil national de 3 jours décrété après le massacre de villageois  dans l' ouest
 

Niger : Deuil national de 3 jours décrété après le massacre de villageois dans l' ouest

 
 
 
 2452 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 janvier 2021 - 10:50

Alkache Alhada,


Un deuil national de trois jours a été décrété au Niger suite à une attaque meurtrière contre des villages nigériens près de la frontière malienne.


Le ministre de l'Intérieur, Alkache Alhada, a annoncé lundi un deuil national de trois jours après l'attaque, samedi de deux villages près de la frontière malienne qui a fait au moins cent morts au Niger, 


Il a également précisé que les forces de défense et de sécurité ont été déployées sur place pour renforcer la sécurité et annoncé la tenue de forums pour apaiser les tensions entre communautés.


 

Samedi, cent civils ont été tués dans deux villages de l'ouest du Niger, soit le plus lourd bilan d'une attaque contre des civils attribuée à des jihadistes, selon l'ONG ACLED qui répertorie les violences dans la région.


Pour l’heure , l’attaque n’a pas été revendiquée.


 KOACI



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Niger : Deuil national de 3 jours décrété après le massacre de villageois dans l' ouest
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter