Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le gouvernement ouvre une enquête après l'attaque visant le convoi du préfet dans le Nord-ouest
 

Cameroun : Le gouvernement ouvre une enquête après l'attaque visant le convoi du préfet dans le Nord-ouest

 
 
 
 1747 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 janvier 2021 - 09:20

Le gouvernement camerounais a confirmé l’attaque contre le convoi du préfet de la Momo mercredi matin. Les pouvoirs publics camerounais annoncent l’ouverture d’une enquête. 


Selon René Emmanuel Sadi, le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement, cinq personnes ont été tuées dans l’attentat attribué aux séparatistes. 


 Parmi ces personnes, figurent 4 éléments des forces nationales de défense et de sécurité et un civil, notamment une journaliste.

Trois blessés ont également été enregistrés. 


Sur les circonstances de l’attentat, Yaoundé évoque une « embuscade » tendue par des bandes armées séparatistes au moyen d’Engins Explosifs Improvisés (EEI), « constitués de grosses bonbonnes de gaz de forte puissance et de grande capacité destructrice, lâchement dissimulées. »


« Une enquête a été prescrite par le haut commandement en vue de retrouver les auteurs de cet attentat terroriste afin qu’ils répondent de leurs actes ».


 

Vague d’indignations


Les condamnations contre l’attaque du convoi du préfet n’ont pas tardé à circuler sur les réseaux sociaux camerounais entrainant avec elles, l’émotion comme à chaque fois qu’une horreur est commise dans cette crise anglophone qui dure déjà bientôt plus de quatre ans. 

Les hommes politiques de l’opposition et de la majorité au pouvoir, des artistes des citoyens ordinaires ont condamné l’attentat contre le convoi du préfet. 


« Drame révoltant »


 

René Emmanuel Sadi, le porte-parole du gouvernement a condamné un « drame révoltant » qui vient d’être « commis par des bandes terroristes qui, une fois de plus viennent d’ôter la vie à un haut cadre de l’Etat en mission administrative.» 



Serge espoir Matomba, premier secrétaire du Peuple Uni pour la rénovation sociale (Purs) a condamné « fermement » cette autre attaque criminelle, avant d’appeler « toutes les bandes armées tapies dans l’ombre au NoSo à déposer les armes.»





Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Le gouvernement ouvre une enquête après l'attaque visant le convoi du préfet dans le Nord-ouest
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, une affaire de poste ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des no...
 
2167
Oui
61%  
 
1243
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement