Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Réactions diverses sur  l'Annexe fiscale 2021 et ses nouvelles mesures, le Directeur général des Impôts va s'expliquer
 

Côte d'Ivoire : Réactions diverses sur l'Annexe fiscale 2021 et ses nouvelles mesures, le Directeur général des Impôts va s'expliquer

 
 
 
 3079 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 janvier 2021 - 16:09

Comme chaque année, l’Année fiscale 2021 et ses nouvelles mesures suscitent des débats surtout avec la hausse des prix de certains produits et denrées alimentaires.


  

Publiée au journal officiel dans sa parution du lundi 04 janvier 2021, les nouvelles mesures contenues dans l’annexe fiscale à la loi de finances n°2020-972 du 23 décembre 2021 portant budget de l’Etat pour l’année 2021 ont pris effet depuis le vendredi 08 janvier 2021.


Ces nouvelles dispositions seront présentées par Monsieur Ouattara Sié Abou, Directeur général des Impôts, le jeudi 14 janvier 2021 à 09 H à Heden Golf Hôtel.


Cette importante rencontre entre la presse avec le Directeur général des Impôts est très attendue par les consommateurs.


 

Une semaine après son entrée en vigueur, les mesures nouvelles font l’objet des diverses réactions lesquelles seront élucidées et clarifiées par le premier responsable de l’Administration fiscale.


Quelles sont les nouvelles dispositions contenues dans l’Annexe fiscale 2021 ? Quels en sont les enjeux économiques, sociaux et organisationnels ? Toutes ces questions seront débattues avec les journalistes présents, apprend KOACI ce mercredi auprès de la Direction Générale des impôts (DGI).


Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Réactions diverses sur l'Annexe fiscale 2021 et ses nouvelles mesures, le Directeur général des Impôts va s'expliquer
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
C'est un débat qui aurait bien dû avoir lieu avant l'entrée en vigueur. C'est pas seulement devant les députés et sénateurs qu'il faut aller. La communication des actions du gouvernement en souffre et cause des désagréments à tous...
 
 il y a 5 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement