Cameroun Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Annulation  de l'élection du président de la Fecafoot à la veille du CHAN, le football camerounais en péril ?
 

Cameroun : Annulation de l'élection du président de la Fecafoot à la veille du CHAN, le football camerounais en péril ?

 
 
 
 5164 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 16 janvier 2021 - 09:21


Gianni Infantino avec le président Biya vendredi (Ph)


C’est un nouveau coup dur pour le football camerounais. Le tribunal arbitral du sport (TAS), a annulé vendredi soir l’élection du comité exécutif de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), à 24 heures de l’ouverture de l’édition 2020 du Championnat d’Afrique des nations (CHAN.)


Le TAS estime que le processus ayant débouché à l’élection du comité exécutif actuel de la Fecafoot est entaché d’irrégularités. 

Le TAS « annule la décision portant proclamation des résultats des élections aux postes de président et membres du comité exécutif de la Fecafoot, communiquée le 18 décembre 2018 », lit-on dans la décision rendue publique vendredi 15 janvier 2021.


En rappel, c’est en avril 2019 que l’Association des clubs de football amateurs du Cameroun (Acfac) a annoncé son intention de saisir le Tribunal arbitral du sport pour contester l’élection de Seidou Mbombo Njoya à la tête de la Fecafoot

Selon ce collectif, certains corps de métiers avaient été « illégalement » écartés du processus électoral. Il dénonçait également des actes de « corruption» tout au long du processus electoral.

C’est cette procédure qui a abouti vendredi à l’annulation de l’élection du comité exécutif actuel de la Fecafoot


 

FIFA, maitre du jeu

La Fifa est désormais maitre du jeu. Dans sa décision le TAS renvoie dos à dos les parties et confie à l’instance faitière mondiale du football, la responsabilité de mettre sur pied soit un nouveau comité de normalisation soit de maintenir le comité exécutif actuel jusqu’à l’organisation de nouvelles élections.


Le TAS considère, « sans préjudice de toute éventuelle décision que prendrait la FIFA à cet égard », que la mise en œuvre du principe de « continuité de service » implique dans le cas d’espèce qu’il appartient aux organes actuellement en place de finaliser dans les meilleurs délais le processus d’adoption des statuts et des textes réglementaires nécessaires dans le respect des statuts de 2012, puis d’organiser sur cette base des nouvelles élections. 


Vers un nouveau comité de normalisation ?


 Depuis 2013, la Fecafoot a connu deux comités de normalisation dans lesquels des éminents enseignants de droit et des personnalités diverses ont connu des fortunes diverses.

En 2013, après la mise sous mandat de dépôt de son président Iya Mohammed, la Fifa met en place le premier Comité de normalisation, présidé par le Pr. Joseph Owona (2013 – 2015).


 

 Il organise les élections dont Tombi à Roko sort vainqueur. L’élection de ce dernier est annulée par une sentence de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) et confirmée le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Les instances avaient été saisies par les mêmes acteurs qui ont fait annuler l’élection de Seidou Mbombo Njoya.

Le second comité de normalisation est mis sur pied en septembre 2017. Il est présidé par Me Dieudonné Happi, un avocat réputé. Il organise de nouvelles élections qui aboutissent à l’élection d’un nouvel exécutif le 12 décembre 2018.


Dans sa décision du 15 janvier 2021, le TAS ne réintègre pas l’exécutif de la Fecafoot élu en 2009. Il laisse donc à la FIFA, la latitude de nommer un troisième comité de normalisation du football camerounais.

 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Annulation de l'élection du président de la Fecafoot à la veille du CHAN, le football camerounais en péril ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Sans blagues... Trop de gouilles et magouilles dans les fédés africaines... Un autre exemple... Heureusement que la fifa y veille... Quand on laisse les Africains sans contrôle ils bousillent toujours... On observe...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le ministre des sports Danho à la manoeuvre pour récupérer le budget du COCAN 2023 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : A son arrivée Patrick Achi annonce bien se porter, rassurant ?
 
2142
Oui
61%  
 
1236
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement