Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Principale  raison de la non-commercialisation du  Cacao, une aubaine pour les acheteurs véreux
 

Côte d'Ivoire : Principale raison de la non-commercialisation du Cacao, une aubaine pour les acheteurs véreux

 
 
 
 9873 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 janvier 2021 - 09:45

Les organisations des producteurs (Ph KOACI) 


Nous faisions cas de la non-commercialisation du cacao près de quatre (04) de mois après le lancement de la campagne 2020-2021.


Nous avons répondu à une rencontre des producteurs à la Chambre d’Agriculture au Plateau, afin d’en savoir plus sur les raisons du blocage de leurs produits stockés dans les entrepôts et qui fait planer le doute dans le milieu.


Les principales organisations des producteurs que sont : L’Association Nationale des Coopératives Agricoles de Côte d’Ivoire (ANACI) dirigée par M. Penatirgué Soro, l’Association des producteurs et Organisations Professionnelles Agricoles de l’Ouest Montagneux (APROPAM) de Obed Doua, la Fédération des Organisations des Producteurs de Café-Cacao (FOPCC) dont le premier responsable est Kambou Sié et de Madame Niangoran née Brou Oussou, présidente de la Fédération Nationale des Femmes Producteurs en Côte d’Ivoire (FNFPCC), ont révélé que la mévente du cacao n’a qu’une seule explication.


Elle serait liée à la pandémie du Coronavirus en proie à des vagues en occident et aux Etats-Unis. 


 

« Le taux de broyage a baissé à cause du Covid-19. Ce n’est pas un problème technique, cette situation est liée à la Covid-19 », expliquent les producteurs. « C’est un ralentissement que nous connaissons. Il faut prendre conscience de la situation. En tant que producteurs nous avons une grande responsabilité. »


Selon les concernés, à cause de la pandémie, l’activité du chocolat a baissé dans le monde, avant de rassurer les producteurs.


« Nous sommes venus rassurer les producteurs. Ce n’est pas un désespoir. Notre mission, c’est de rassurer les producteurs que la crise est en train d’être jugulée par l’Etat. Les producteurs ne doivent pas s’affoler car le gouvernement a plus d’intérêt que le cacao soit commercialisé. », rassurent-ils, et de mettre en garde contre les petits malins qui veulent profiter de cette situation. « On ne veut pas que les acheteurs profitent de cette situation pour payer le cacao au sous prix. ».


 

C’est dans ce cadre que les organisations annoncent une tournée de sensibilisation et d’information auprès des producteurs pour faire l’état des lieux et le point des stocks en transit chez les coopératives.


Enfin, elles se donnent jusqu’au 15 mars prochain afin d’observer l’évolution de la situation de cette énième crise du cacao.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Principale raison de la non-commercialisation du Cacao, une aubaine pour les acheteurs véreux
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Dommage et déconcertant... Nous continuons de subir de plein fouet le choc systémique créé par le coronavirus. Raisons de plus d'accélérer nos capacités de transformation locale de nos mat premières...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement