Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Compassion et émotion des autorités après la mort d'un curé
 

Burkina Faso : Compassion et émotion des autorités après la mort d'un curé

 
 
 
 2531 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 janvier 2021 - 13:47

Rodrigue Sanon


Les autorités burkinabé ont exprimé vendredi leur compassion au lendemain de la découverte du corps sans vie de l’abbé Rodrigue Sanon, curé de la paroisse notre dame de La paix de Soubakanyedougou, qui était porté disparu depuis mardi. 


"C'est avec consternation que j'ai appris la mort de l'Abbé Rodrigue Sanon, dont le corps sans vie à été retrouvé ce jeudi 21 janvier 2021. En ces douloureuses circonstances, j'exprime toute ma compassion à l'Eglise catholique, à sa communauté diocésaine ainsi qu'à sa famille, et leur présente mes sincères condoléances", a écrit sur le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. 


A la suite du chef de l’état, son premier ministre Christophe Dabiré a exprimé la « vive émotion » du gouvernement et présenté ses condoléances les plus attristés à la famille épiscopale et à la famille Sanon. 


« Je condamne fermement cet acte barbare indigne de notre époque. J'invite les populations à la vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité », a-t-il indiqué. 


 

Selon le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, les Services compétents de police et du parquet ont été saisis et assurent en ce moment les constatations d'usage pour déterminer les circonstances de ce drame ». 


En rappel, le curé de Soukanyedougou, l’abbé Rodrigue Sanon, porté disparu depuis mardi a été retrouvé mort dans une forêt classée ce jeudi, selon un communiqué de l’évêque de Banfora Mgr Lucas Kalfa Sanou. 


Il se rendait à Banfora où il n’est jamais arrivé pour une rencontre des prêtres avec Mgr Lucas Kalfa Sanon, évêque de Banfora.


 

Les recherches engagées ont d’abord permis de retrouver son véhicule sur l’axe Soubaganyedougou - Banfora, près de Toumousséni, à une vingtaine de kilomètres de sa destination, avant que son corps ne soit découvert plus tard. 


Selon le programme de l’église, une veillée de prière est prévue ce vendredi soir à la cathédrale de Banfora, tandis que l’inhumation interviendra ce samedi matin. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Compassion et émotion des autorités après la mort d'un curé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Pourquoi tuer un prêtre !? Si ce n'est aller contre sa foi. Au pape qui embrasse tous les LIVRES. Voici ce qu'il en ai de vos embrassades. Hypocrisie.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement