Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée : Mort en détention de deux opposants, les Etats-Unis et l'UE interpellent Conakry
 

Guinée : Mort en détention de deux opposants, les Etats-Unis et l'UE interpellent Conakry

 
 
 
 2001 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 janvier 2021 - 20:20

 Roger Bamba



La liste des opposants au troisième mandat du Président Alpha Condé , décédés en détention ne fait que s’allonger .

Les Etats-Unis et l'Union européenne interpellent les autorités guinéennes suite à la mort en détention deux opposants en quelques mois .


 Si les autorités parlent de décès naturels, Amnesty Internationale dénonce une atteinte grave aux droits humains.


Mamadou Oury Barry , membre du parti UFDG de Cellou Dalein Diallo est décédé le 16 janvier à la Maison centrale de Conakry, où il était détenu depuis le 5 août pour "coups et blessures volontaires, selon le ministère de la Justice.


 

Un cadre de l'UFDG, Roger Bamba, est également mort en détention en décembre, avant son procès. Le gouvernement avait invoqué la maladie, sa famille parlant d'empoisonnement et de crime d'Etat.


Selon un communiqué l'Union européenne, ces décès mettent en évidence les dysfonctionnements du système pénitentiaire et de l'appareil judiciaire guinéen.


L’Union européenne appelle les autorités guinéennes à remédier à cette situation et à ce que la justice puisse pleinement s’exercer sur la base d’enquêtes menées en toute indépendance.


Pour Washington, les actions du gouvernement et la mort de deux membres de l'opposition pendant leur détention remettent en question l'engagement de la Guinée en faveur de l'Etat de droit.


La candidature de M. Condé à un troisième mandat controversé a plongé le pays dans une crise . La contestation, plusieurs fois durement réprimée, a fait des dizaines de morts depuis octobre 2019.


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Guinée : Mort en détention de deux opposants, les Etats-Unis et l'UE interpellent Conakry
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, une affaire de poste ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des no...
 
2167
Oui
61%  
 
1243
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement