Congo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Congo : Présidentielle, Sassou Guesso en guerre sans une opposition à l'horizon
 

Congo : Présidentielle, Sassou Guesso en guerre sans une opposition à l'horizon

 
 
 
 2842 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 01 février 2021 - 10:50

Denis Sassou Guesso



Le président congolais Denis Sassou Guesso , qui cumule près de 36 ans au pouvoir, va briguer un nouveau mandat lors de l’élection du 21 mars mais sans le principal parti d’ opposition .


L'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), le principal parti de l’ opposition, a fait savoir qu’elle ne participerait pas à la présidentielle du 21 mars.


L’UPADS serait la seule formation d'opposition à disposer actuellement d'un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale.


 

« L’ élection présidentielle dont la tenue est imminente ne doit plus nous diviser comme par le passé.Nous avons unanimement décidé de ne pas y prendre part ni directement, ni par candidat interposé », a déclaré Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l'UPADS au terme d'une session du Conseil du parti.


L’UPADS est le parti de l’ancien président Pascal Lissouba, décédé en France en août dernier.


Pascal Lissouba et son parti avaient remporté la première élection pluraliste organisée dans le pays en 1992 face à Denis Sassou-Nguesso, l’une des rares alternances démocratiques en Afrique centrale.


Même s’il a voulu être un architecte de la stabilité , Denis Sassou Guesso s’est aujourd’hui pris au piège de la longévité au pouvoir.


 Après 36 années de règne marquée également par une période de guerre civile ,le Parti congolais du travail (PCT) n’a eu d’autres choix que le chef de l' Etat comme candidat à la présidentielle du 21 mars.


 

Depuis 2002, le Congo organise des élections, toutes remportées par M. Sassou Nguesso et régulièrement contestées par l'opposition.


L'ancien chef d'état-major, le général Jean-Marie Michel Mokoko, et l'ex-ministre André Okombi Salissa n'ont pas reconnu sa victoire en 2016.


Ils ont été arrêtés, jugés et condamnés à 20 ans de travaux forcés en 2018 pour atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat et détention illégale d'armes de guerre.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Congo : Présidentielle, Sassou Guesso en guerre sans une opposition à l'horizon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter