Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Fermeture jusqu'à nouvel ordre d'un site minier pour éviter des affrontements
 

Burkina Faso : Fermeture jusqu'à nouvel ordre d'un site minier pour éviter des affrontements

 
 
 
 2451 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 février 2021 - 16:21

Le gouverneur de la région du Sud-ouest, le commissaire principal de police Emmanuel Zongo, a dans un communiqué annonce la fermeture du site d’orpaillage artisanal de Tambila, dans la commune de Gaoua, au regard d’une situation délétère entre les populations et les orpailleurs. 


Selon le gouverneur Zongo, « il nous revient de façon persistante, des tensions entre les populations du secteur 6 de Gaoua et les artisans miniers du site d’orpaillage artisanale d’or de Tambili ». 


« Ces tensions, bien vives et croissantes de jour en jour, menacent la paix sociale et le vivre ensemble avec des risques d’affrontements imminents », a-t-il ajouté. 


« Au regard du bilan très lourd enregistré cette semaine dans des événements malheureux sur le site d’orpaillage de Djikando, et face aux menaces réelles d’atteinte aux infrastructures routières à proximité dudit site, des mesures conservatoires s’imposent », a-t-il poursuivi. 


Le Gouverneur Informe donc les populations et les artisans miniers de la fermeture du site de Tambila à compter de ce lundi 8 février 2021 et ce jusqu’à nouvel ordre. 


 

Selon le gouverneur Zongo, cette décision émane d’un arrêté, du Haut commissaire du Poni, pris dans la logique d’anticipation.


Par conséquent, a-t-il précisé, « l’accès au site est interdit à toute personne et tout contrevenant s’expose à des sanctions »


Par ailleurs, le gouverneur a appelé les populations au calme et à la retenue tout en les appelant à toujours œuvrer pour la paix et la cohésion sociale. 


 

En rappel, le 31 janvier dernier, des hommes armés de fusils AK-47 ont attaqué le site artisanal d'or de Djikando situé à quelques 5 km au Nord de Gaoua (chef lieu de la région du sud-ouest. 


Cette attaque qui ciblait un acheteur d’or, avait fait neuf morts et une trentaine de blessés, et avait occasionné des affrontements entres les populations et les orpailleurs. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Fermeture jusqu'à nouvel ordre d'un site minier pour éviter des affrontements
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Attendez, attendez... Donc, on va arrêter la production d'or dans la région parce que des employés et les populations ne sont pas en odeur de sainteté les uns avec les autres ? Pour commencer, si c'est légal donc autorisé par le gouvernement que font donc les policiers et gendarmes ? N'est-ce pas leur rôle dans la région pour assurer l'ordre et la paix ? Envoyez du renfort s'il le faut... Ou bien venez prendre cadeau KKB chez nous ici pour aller les réconcilier... Ou bien ?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, une affaire de poste ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des no...
 
2167
Oui
61%  
 
1243
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement