Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A ce jour, 72% du territoire est couvert par la TNT, affirme le ministre de la Communication et des Médias
 

Côte d'Ivoire : A ce jour, 72% du territoire est couvert par la TNT, affirme le ministre de la Communication et des Médias

 
 
 
 1545 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 février 2021 - 09:42

À ce jour, 72% du territoire national est couvert par la télévision numérique terrestre (TNT), c’est l’information donnée lundi par le Ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, lors d’une conférence de presse sur le bilan de la mise en œuvre de la TNT en Côte d’Ivoire et les perspectives.


Dans ses propos liminaires dont copie a été transmis par ses services à KOACI, le porte-parole du Gouvernement, a relevé que, l’une des étapes importantes de ce passage de la Côte d’Ivoire à la TNT est l’extinction du signal analogique, en vigueur depuis l’indépendance en 1960, au profit du signal numérique.


Cette phase déterminante dans l’évolution de l’espace télévisuel a commencé, le samedi 30 janvier 2021, avec la première extinction de l’analogique dans la Région du Poro, à Korhogo.


« On peut donc affirmer que la transition de notre pays vers la TNT devient une réalité », a-t-il ajouté.


Situant les enjeux et les avantages liés à la TNT, Sidi Touré souligne que, Pour l’Etat, le passage à la télévision numérique terrestre permet d’optimiser la gestion de la ressource spatiale, c’est-à-dire réduire le volume de la bande passante dédiée à la télévision.


« Cette réduction permet de faire de la place pour d’autres services universels, dont la téléphonie pour ne citer qu’elle. Cet espace dégagé, appelé dividende numérique, est une opportunité de ressources importantes pour l’Etat », explique-t-il.


 

« Pour les Entreprises opérant dans le domaine télévisuel, c’est tout le modèle économique de la télévision qui change avec la TNT. En effet, un entrepreneur de télévision n’a plus besoin de faire un investissement sur toute la chaîne de valeurs, allant de l’édition à la diffusion. Désormais, une plateforme unique assure la diffusion des programmes de tous les opérateurs, tant pour le service public que pour des chaînes privées, Pour l’industrie de la création, la multiplication des supports, c’est-à-dire des chaînes de télévision, impacte positivement cette industrie, grâce une forte demande de création et de production qui en résulte. Enfin, pour le citoyen, une pluralité d’offres télévisuelles favorise l’organisation de la vie autour du petit écran, notamment à travers les services annexes comme Internet, téléphone, Vidéo à la Demande (VOD) et autres services à valeur ajoutée. À cela s’ajoute une meilleure qualité du son et de l’image que favorise la télévision numérique terrestre. »


Pour les ménages qui disposent d’un poste téléviseur qui répond aux normes recommandées dans le cadre du déploiement de la TNT dans l’espace CEDEAO, l’investissement ne portera uniquement que sur l’achat d’une antenne TNT, dont le prix est stabilisé à 6000 FCFA, par décret du 15 mai 2019 portant plafonnement du prix des équipements de réception de la TNT.


Pour les ménages ne disposant pas de poste téléviseur avec un décodeur intégré, il leur faudra, en plus de l’antenne, un décodeur TNT qui est vendu au prix plafonné de 10 000 FCFA. 


Enfin, Sidi Touré a rappelé que trois critères guident l’extinction du signal analogique : la zone de couverture TNT de la région concernée doit être supérieure à celle de l’analogie; l’implication des autorités locales et leaders d’opinion dans la campagne de communication de l’extinction du signal analogique doit être effective ; la disponibilité des équipements de réception (antenne et décodeur) dans la région doit être avérée.

« Nous sommes tous mobilisés pour mettre fin à la télévision analogique au cours de cette année 2021, comme en a décidé le gouvernement, Région par Région, en application de la stratégie nationale. Longtemps objet d’interrogations de tous ordres, la TNT n’est plus dans l’abstrait. La télévision numérique est devenue une réalité en Côte d’Ivoire », a conclu le conférencier.


 

La Société Ivoirienne De Télédiffusion (IDT), créée en décembre 2017 dispose de trois (03) Multiplex pouvant accueillir chacun, jusqu’à 20 chaînes en simple diffusion (SD) ou 05 à 07 chaînes en diffusion en Haute Définition (HD).


Pour une bonne maîtrise du processus de libéralisation, l’Etat ivoirien s’est limité, dans un premier temps, aux nouvelles chaines de télévision agréées, à savoir NCI, LIFE TV, A+IVOIRE déjà fonctionnelles, et 7 Infos qui lancera son programme prochainement. 


Enfin, si la couverture du territoire se poursuit, notons qu'au-delà du jugement sur la qualité des programmes proposés et de l'attrait de la télévision de nos jours pour son évolution personnelle, les chaines de la TNT ivoiriennes sont disponibles sur les bouquets privés et, au constat, les populations marquent peu d'intérêt à l'achat d'un décodeur TNT obligeant à des campagnes de communication d'incitation.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A ce jour, 72% du territoire est couvert par la TNT, affirme le ministre de la Communication et des Médias
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
Et plus ça augmente et plus le ministre mange dedans. Ouaiiiis la DRAMANISATION heinnn
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Une des recettes du système pour abrutir les Ivoiriens, les endormir en les faisant assoir devant la télévision avec des chaines aux programmes conçus pour augmenter le biais cognitif général ...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Il reste 28% du territoire à ABRUTIR.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère au 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement