Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après l'effondrement des immeubles à la Riviéra Anono et Bonoumin, prise de nouvelles mesures pour renforcer le cadre législatif et assainir le secteur
 

Côte d'Ivoire : Après l'effondrement des immeubles à la Riviéra Anono et Bonoumin, prise de nouvelles mesures pour renforcer le cadre législatif et assainir le secteur

 
 
 
 4154 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 28 mars 2021 - 14:13

Conseil des ministres


Le vendredi 12 mars 2021 un immeuble s'est totalement effondré dans le quartier de la Riviéra Anono occasionnant une dizaine de morts et treize blessés.


Non loin d'Anono, à la Riviéra Bonoumin, le samedi 20 mars dernier, l'on a également assisté à l’effondrement partiel de balcons d’un autre immeuble.


À la suite de ces drames qui ont suscité plusieurs réactions dans l'opinion publique, le dernier Conseil des ministres, réunis le mercredi 24 janvier 2021, a abondé adopté une communication relative à l’effondrement d’un immeuble R+4 à Anono-Village, dans la commune de Cocody. 


 

« Le vendredi 12 mars 2021, un immeuble R+4 en construction sur le lot 72 bis de l’îlot 76 du lotissement d’Anono-village s’est effondré, occasionnant dix (10) décès, treize (13) blessés et des dégâts matériels importants. Bien avant le drame, dans le cadre de l’exercice régulier des compétences dont ils sont investis, le mardi 05 janvier 2021, soit deux (02) mois auparavant, une mission de la Brigade d’Investigation et de Contrôle Urbain du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) s’est rendue sur le site. À la suite du contrôle d’usage, les agents ont notifié au maître d’ouvrage un procès-verbal de constat d’infractions et ordonné l’arrêt immédiat des travaux pour défaut de permis de construire, de panneau de chantier et de bureau de contrôle, et ont également procédé au marquage des murs du bâtiment. Le vendredi 12 mars 2021, le jour du drame, les services du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme constatent, contre toute attente, que sans avoir rempli les exigences de conformité à la réglementation, le maître d’ouvrage a poursuivi les travaux en toute illégalité. Il engage ainsi, suivant la réglementation en vigueur, sa responsabilité pleine et entière relativement aux suites administratives et judiciaires qui seront réservées à cette affaire. » a affirmé le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré. 


Sidi Tiémoko Touré a rappelé que la loi portant Code de la Construction et de l’Habitat et le décret portant réglementation du permis de construire imposent le recours à un architecte pour la conception de tout projet de construction et à un bureau de contrôle des travaux de construction, à l’effet de garantir la stabilité des bâtiments au-delà de R+2. 


Le Conseil a également instruit les Ministres chargés de la Construction et de la Justice, ainsi que tous les Ministres concernés à l’effet de prendre les dispositions idoines pour garantir l’application de la loi dans toute sa rigueur. 


En plus de ces dispositions, le Conseil a arrêté les mesures suivantes : 


« l’arrêt et la démolition systématique des constructions illégales dès leur initiation, l’obligation pour tout maître d’ouvrage de souscrire à une assurance contre les défauts de construction avant la mise en exploitation d’un bâtiment, la délivrance préalable du Certificat de Conformité avant tout raccordement aux circuits de distribution de l’eau et de l’électricité et le renforcement des procédures d’homologation des cabinets de contrôle et de certification des matériaux de construction».


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après l'effondrement des immeubles à la Riviéra Anono et Bonoumin, prise de nouvelles mesures pour renforcer le cadre législatif et assainir le secteur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
Merci
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Nouveaux gombos pour la bananeraie de corrompus! beaux temps pour se trouver du boulot à la sodeci et cie! Bandécons!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter